Benkirane II : Ministres pour la première fois

Benkirane II : Ministres pour la première fois

L’économie dans la peau
 
Abdesslam Seddiki : ministre de l’emploi et des Affaires sociales
 
Prédécesseur : Abdelouahed Souhail
Bio express : Abdeslam Seddiki, est né 31 décembre 1951 à Taza.
Formation : Titulaire d’un Doctorat d’Etat en Sciences Economiques de l’Université Hassan II Casablanca (1988) et d’un doctorat de troisième cycle de l’Université de Grenoble (1979).
Carrière professionnelle : M. Seddiki est depuis 1980, professeur de l’Enseignement Supérieur.
De 1989 à 1995, il a collaboré au quotidien Al Bayane où il animait la rubrique économique.
M. Seddiki est de même l’auteur de publications diverses dans des revues à caractère scientifique, et chroniqueur dans plusieurs revues et journaux marocains. Il a également dirigé plusieurs thèses et mémoires de master et de licence.
Vie politique : M. Seddiki est membre du Bureau Politique du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) depuis mai 2010. Il est chargé des droits de l’homme, du développement humain et de la coordination de la région d’Al Hoceima-Taza-Taounat.
En 2006, il est chargé de la coordination du Programme économique, social et Culturel du parti, et en 2011 il est désigné coordinateur de la commission de préparation du programme électoral du PPS.
Vie associative : De 2006 à 2010, il est membre du Bureau National de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH). Il est également membre fondateur de l’Observatoire Social International (O.S.I.) créé à Rome en janvier 2000 et membre de son Comité d’Orientation, membre de l’Association des Economistes Marocains et membre du Bureau National de l’Association du Rif pour le Développement et la Culture (ARID).
 
Le vieux briscard
 
Mohammed Abbou : Ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’Economie numérique, Chargé du Commerce extérieur
Prédécesseur : C’est un nouveau ministère
Bio express : Mohamed Abbou est né le 1er janvier 1959 à Taounate.
Formation : Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en industrie agro-alimentaire de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat et d’un doctorat en chimie analytique de l’Université d’Aix Marseille,
Carrière professionnelle : M. Abbou est professeur universitaire à la faculté des sciences et techniques de Fès depuis 1986.
Vie politique : Député de la province de Taounate depuis 1997, il est membre du bureau exécutif du Rassemblement National des Indépendants (RNI) depuis 2001.
Il a également présidé le groupe parlementaire du RNI à la Chambre des représentants durant la 7ème législature (2002-2007).

M. Abbou est en outre président de la commune rurale de Beni Oulid (province de Taounate) depuis 1992, où il préside l’association locale de bienfaisance et co-préside l’association « Goutte d’eau » de la province de Taounate.
 
Le bachelor
 
Mamoun Bouhadhoud : Ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, chargé des petites entreprises et de l’intégration du secteur informel.
Prédécesseur : C’est un nouveau ministère
Bio express : Mamoun Bouhadhoud est né le 3 mai 1983 à Oulad Taima près d’Agadir.
Formation : Diplômé de l’Ecole Nationale supérieure des Mines en 2008 et de l’Ecole polytechnique de Paris en 2007,
Carrière professionnelle : M. Bouhadoud a occupé entre 2008 et 2012 le poste de responsable de l’équipe trading option sur matières premières-Soft à Morgan-Stanley.

Durant la même période, il a également occupé le poste de responsable de gestion des risques d’exposition aux marchés des matières premières (pétrole et céréale).
Il a exercé, en 2007, en tant qu’ingénieur financier sur dérivés actions, développement et implémentation de stratégies hautes fréquences d’arbitrage statistique à la Société Générale -Corporate and investment Banking-Paris.
Parmi ses publications figurent un projet de recherche sur l’impact des paramètres macro-économiques sur le marché des matières premières et une étude sur « sécurité alimentaire et volatilité des marchés » réalisée pour le compte du Conseil économique, social et environnemental.
Vie politique : Membre du Rassemblement National des Indépendants

Le Haraki
 
Mohammed Moubdii : Ministre délégué auprès du Chef de gouvernement, chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration
Prédécesseur : Abdelâdim El Guerrouj
Vie politique : Membre du Bureau politique du Mouvement Populaire et Président du Groupe Haraki à la Chambre des Représentants
 
 
Le charismatique
 
Moulay Hafid El Alami, : Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique

Prédécesseur : Abdelkader Aâmara
Bio express : Moulay Hafid Elalamy est né le 13 janvier 1960 à Marrakech.
Formation : Diplômé en systèmes d’information de l’Université de Sherbrooke, dont il fut également gouverneur de la faculté d’administration, Carrière professionnelle : Moulay Hafid Elalamy entame sa carrière professionnelle au Canada en tant que conseiller senior auprès du ministère des Finances du Québec avant d’occuper le poste de directeur de systèmes d’information au sein d’une compagnie d’assurance canadienne.
De retour au Maroc, Moulay Hafid Elalamy rejoint le groupe ONA où il occupe le poste de secrétaire général, aux côtés de celui de Directeur général de sa filiale Assurance.
En 1995, il crée sa propre compagnie, opérateur clé des métiers de service (finance, assurance, assistance, crédit à la consommation), un groupe géant qui allait acquérir deux des plus importantes sociétés d’assurance marocaines, en plus d’un groupe panafricain d’assurance.
Il est, par ailleurs, vice-président de la Fédération Marocaine des Sociétés d’assurance et de réassurance et membre du comité d’investissement de la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite.
Moulay Hafid Elalamy a lancé deux programmes dédiés à la création d’entreprises. Il s’agit du club Sherpa qui participe activement à l’émergence de structures pérennes, compétitives et créatrices d’emploi au Maroc et le concours MHE Jeunes Entrepreneurs qui consiste en un soutien financier et un accompagnement aux jeunes porteurs de projets pour la création de leurs entreprises.
Figure très connue du monde économique et social marocain, Moulay Hafid Elalamy a été Président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc de 2006 à 2009.
Membre de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, Moulay Hafid Elalamy est également trésorier de l’Association Lalla Salma de prévention et de traitement des cancers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *