Benkirane mobilise son parti pour les élections communales

«Cette session est ordinaire du point de vue organisationnel mais exceptionnelle politiquement». C’est ainsi qu’AbdelIlah Benkirane secrétaire général du PJD  a présenté, samedi, la session ordinaire du Conseil national du parti qui s’est tenue du 24 au 26 février à Salé sous le thème «Renforcer l’édifice organisationnel pour appuyer la mutation démocratique». Cette rencontre a été l’occasion de présenter le rapport politique annuel et d’approuver le projet de programme et le budget pour 2012. Ont également été abordés l’impact de la participation au gouvernement sur le parti ainsi que la désignation du comité préparatoire du 7ème congrès national du parti prévu en juin. «Après notre passage d’un parti d’opposition à un parti qui mène le gouvernement, le PJD vit aujourd’hui une étape historique et très importante en conséquence de laquelle le parti doit évoluer», a souligné M.Benkirane notant que plusieurs facteurs internes et externes ont favorisé la victoire du PJD aux élections législatives du 25 novembre. «Transparence des élections, Printemps arabe et la réponse efficace du Maroc à ses événements, ces facteurs ont principalement favorisé les formations  qui étaient présentes sur la scène politique et disposaient des caractéristiques qu’il fallait», a-t-il précisé. Et d’ajouter : «Le référentiel  idéologique islamique et le lien du parti avec le Mouvement unicité et réforme (MUR) demeurent une composante essentielle de l’identité du PJD auxquels il faut qu’on reste attaché». M. Benkirane a par ailleurs souligné que les résultats favorables qui sont la conséquence de la démarche adoptée par le parti nécessitent la mise  en œuvre de cette dernière au niveau locale notamment  au niveau des collectivités territoriales, des communes et surtout des régions, ceci afin de tenir compte des aspirations des citoyens et de la confiance qu’ils ont accordées au parti.
M. Benkirane a appelé les militants de son parti à se mobiliser pour les élections communales prévues en 2012 afin de mettre en œuvre  son projet politique, économique et sociétal à la lumière des dispositions de la nouvelle Constitution. Il a d’autre part souligné l’importance d’encourager les adhésions au parti et d’ouvrir la voie aux jeunes et à des personnes qualifiées pour accéder aux responsabilitées partisanes. Concernant le travail gouvernemental, M. Benkirane a par ailleurs déclaré qu’aujourd’hui il est trop tôt pour évaluer, plus d’un mois  après, que le gouvernement soit investi de ses missions, les réalisations et les failles du travail gouvernementale, soulignant  que «le gouvernement s’efforce de trouver des solutions à toutes les problématiques structurelles tout en restant engagé à observer les principes d’intégrité, d’équité et d’égalité des chances». Et de rappeler: «le pouvoir exécutif, tout en restant respectueux du droit à la manifestation et à la revendication de l’amélioration des conditions de vie de la population, n’est pas disposé à accepter les dérapages et manquements à la loi, qui peuvent entacher certaines revendications légitimes».Il a mis l’accent sur la nécessité de traiter toutes les problématiques sociales selon une démarche saine et  progressive.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *