Biographies

Noureddine Boutayeb : wali, nouveau secrétaire général du ministère de l’Intérieur
Noureddine Boutayeb, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, lundi, wali, secrétaire général du ministère de l’Intérieur, est titulaire du diplôme d’ingénieur de l’Ecole centrale de Paris en 1979.
M. Boutayeb (53 ans) est également titulaire du diplôme des Etudes approfondies en mécanique des sols et du diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées en 1981.
Il a entamé sa carrière professionnelle en 1982 en tant que directeur général du Groupe Ingema, bureau d’ingénierie conseil dans les domaines de génie civil, des ressources en eau, de l’environnement et des technologies de l’information. M. Boutayeb, qui a décroché en 2001 le MBA de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées, a été nommé directeur des affaires rurales au ministère de l’Intérieur en 2003, puis directeur général des collectivités locales en 2006.

Mohamed Boussaid : wali de la région de Souss-Massa-Drâa
Mohamed Boussaid est né le 26 septembre 1961 à Fès. Il est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale des ponts et chaussées -ENPC- Paris (option Génie industrielle) en 1986 et d’un «Master of Business Administration de l’International School of Business de l’ENPC» en 2000. De 1986 à 1992, il a exercé en tant qu’ingénieur conseil à la Banque commerciale du Maroc. Il a, par la suite, assuré les fonctions de directeur général adjoint d’une société de production et de négoce des produits chimiques (1992-1994). De 1994 à 1995, il est chargé de portefeuille à la direction des grandes entreprises à la BMCI. M. Boussaid a en outre occupé, de 1995 à 1998, le poste de chef du cabinet du ministre des Travaux publics, puis chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, de l’Equipement et l’Environnement. De 1998 à 2001, il était directeur des programmes et des études au ministère de l’Equipement. De 2001 à 2004, il a occupé le poste de directeur des établissements publics et des participations, puis directeur des entreprises publiques et de la privatisation au ministère des Finances et de la Privatisation. En 2004, il a été nommé ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics et en octobre 2007, ministre du Tourisme et de l’Artisanat.  Il est membre du comité exécutif du RNI.

Brahim Boufous : nouveau wali, directeur général des affaires intérieures
Brahim Boufous, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, lundi, wali, directeur général des affaires intérieures au ministère de l’Intérieur, est né en 1952 à Idda Ouktir, dans la province de Chtouka-Aït Baha. Titulaire d’une licence en droit privé, M. Boufous a commencé sa carrière administrative en tant que civiliste au ministère de l’Intérieur en 1975, date au cours de laquelle il a rejoint l’Ecole de perfectionnement des cadres du ministère où il a passé deux ans de formation pour sortir major de la 12ème promotion. En octobre 1977, M. Boufous a été nommé chef de cercle à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur, avant d’être nommé, en février 1983, chef du service des élections et statistiques, puis gouverneur attaché à l’administration centrale chargé des élections (janvier en 1994). M. Boufous est nommé gouverneur directeur des walis en décembre 1999, puis gouverneur directeur des élections en juillet 2003, avant d’occuper le poste de chef de cabinet à l’administration centrale du ministère à partir de juin 2005 et jusqu’à sa nouvelle nomination Il a été décoré du ouissam Al Arch de l’ordre de Chevalier.

Mohamed Salah Tamek : wali, chef du cabinet du ministre de l’Intérieur
Mohamed Salah Tamek est né en 1953 à Assa Zag. Titulaire d’un doctorat en analyse de discours, M. Salah Tamek, qui a commencé sa carrière professionnelle en tant qu’enseignant chercheur en janvier 1986, a été nommé, en septembre 1998 gouverneur de la province de Chichaoua. En décembre 2003, M. Salah Tamek a été nommé ambassadeur du Maroc en Norvège, avant de réintégrer le ministère de l’Intérieur en juin 2005 en tant que wali de la région de Oued Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued Eddahab. Il a été nommé en 2009, wali attaché à l’administration centrale, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nouvelle nomination en tant que wali, chef du cabinet du ministre de l’Intérieur. M. Tamek est marié et père de cinq enfants.

Mohammed Khabbachi : gouverneur chargé de la Communication
Mohammed Khabbachi est né en 1957 à Errachidia. Titulaire d’une licence es-sciences économiques de l’Université Mohammed V de Rabat et d’un diplôme des études approfondies (DEA) en sciences politiques à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, M. Khabbachi a intégré la MAP en 1983. Après un passage aux services administratifs et financiers de l’agence, il rejoint la rédaction nationale avant d’être affecté en 1992 au bureau de la MAP à Dakar où il exercera durant huit ans. En juin 2000, il est nommé chef du bureau de la MAP à Nouakchott, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination, en août 2002, au poste de directeur de l’Information de l’agence. Le 10 septembre 2003, il a été nommé par DG de la MAP.  M. Khabbachi, qui est décoré du ouissam du mérite national de catégorie Exceptionnelle, est marié et père de deux enfants.

Allal Sakrouhi : wali, directeur général des collectivités locales
Allal Sakrouhi est né en 1954 à Tamarkalt (province d’Al Hoceima). Titulaire d’un diplôme de 3ème cycle en sciences économiques de l’Université de Toulouse en 1982, M. Sakrouhi a commencé sa carrière professionnelle, la même année, en tant que professeur de l’enseignement supérieur à l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme de Rabat. II a occupé, le 16 mai 2002, le poste de directeur de l’Agence urbaine de Tétouan, avant d’être nommé, le 13 septembre 2003 par SM le Roi Mohammed VI, gouverneur de la province de Nouacer. En octobre 2006, M. Sakrouhi a été nommé par le Souverain, gouverneur, directeur de l’Agence urbaine du Grand Casablanca. Il est décoré du Ouissam du Trône de l’ordre de Chevalier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *