Blé tendre : la quantité collectée jusqu’à fin juin dépasse onze millions de quintaux

La campagne de collecte de blé tendre se passe dans de bonnes conditions. Jusqu’au 30 juin 2009, 11,5 millions de quintaux de blé tendre ont été collectés. La région de Chaouia-Ouardigha détient la grande part de cette production, avec 5,961 millions de quintaux. La campagne de collecte de blé tendre n’est pas encore achevée. Elle se poursuivra jusqu’au 15 octobre. L’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL) devrait collecter cette année plus de 27 millions de quintaux. Le Maroc table sur une campagne record de 102 millions de quintaux. Le blé tendre constitue près de la moitié de ce volume, avec une production estimée à environ 45 millions de quintaux. Le prix du blé tendre se situe cette année entre 268 et 270 dirhams le quintal. Notons que le prix référentiel du quintal de blé tendre est de 270 dirhams.
Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a fait, mercredi 1er juillet, une tournée sur le terrain dans la région de Chaouia-Ouardigha, afin de s’enquérir du bon déroulement de la campagne de collecte de blé tendre. La tournée qu’a effectuée M. Akhannouch a concerné quatre sites de stockage et production de blé et de semences.
Le premier site visité par le ministre de l’Agriculture est le complexe MSCB (Minoterie stockage céréales Benrabia). Il est composé d’unités de stockage et de minoterie pour blé tendre et blé dur. Ce complexe se trouve dans la zone céréalière Lakhyayta, située entre Had Soualem et Berrechid. La visite à l’une des plus anciennes coopératives céréalières du Maroc a constitué la deuxième étape de la tournée de M. Akhannouch. Celle-ci se trouve à Sid El Aidi, à mi-chemin entre Settat et Berrechid. Aziz Akhannouch a visité ensuite le centre régional de la Société nationale de commercialisation de semences (SONACOS) de Sid El Aidi. L’Etat vise la promotion de l’utilisation des semences par les agriculteurs, à travers l’octroi de subventions de 150 DH/quintal pour le blé tendre et 135 DH/quintal pour le blé dur. Des primes de magasinage de 45 DH/quintal par an ont été également instaurées.
Le secteur des céréales est aujourd’hui doté de tous les dispositifs de stockage nécessaires pour accueillir la collecte exceptionnelle de cette année. En effet, la capacité de stockage (y compris chez les minotiers) a atteint a fin avril dernier 49,4 millions de quintaux. Afin d’éviter la perturbation de l’écoulement de la production nationale, le gouvernement a pris des mesures significatives à travers l’instauration des droits de douane sur les importations de blé dur et de blé tendre, variant entre 135 et 170%, pendant les mois de juin et juillet de l’année en cours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *