Cadrage : Bienvenue chez vous !

Le retour du Commandant Lahbib Ayoub, grande figure du mouvement séparatiste du Polisario, à la mère patrie et l’audience solennelle qui lui a été accordée lundi par le Souverain à Marrakech, lors de laquelle le dignitaire sahraoui a fait allégeance à l’auguste héritier du Trône alaouite, portent des significations essentielles.
D’abord, la défection du célèbre Commandant Ayoub, compte tenu du rang qu’il occupait dans les hautes sphères du Polisario dont il fut l’un des premiers fondateurs, porte un coup dur aux velléités indépendantistes des séparatistes et à leurs maîtres d’Alger qui voient, ainsi, l’un des défenseurs les plus acharnés et les plus actifs des thèses sécessionnistes réintégrer sa patrie, le Maroc.
Désormais, il saura certainement apporter à son pays, à l’instar des dizaines de milliers d’autres Marocains originaires des provinces du sud, sa contribution patriotique et intellectuelle et renforcer ses concitoyens dans leur conviction et dans leur attachement inébranlables à l’intégrité territoriale nationale.
Ensuite, dans les postes de responsabilité que Lahbib Ayoub occupait au Polisario, il a été longtemps témoin à la fois de la fragilité des thèses soutenues par la bande à Abdelaziz, de la dépendance organique de cette junte par rapport au pouvoir militaire algérien, ainsi que des exactions et crimes commis sur le territoire algérien et dans les camps de Tindouf à l’encontre des séquestrés et prisonniers de guerre marocains. À ce titre, les précieux témoignages de première main de notre compatriote ne manqueront pas d’éclairer davantage l’opinion publique internationale et les prises de position de nombreux observateurs induits en erreur par la propagande d’Alger et de ses affidés.
Par ailleurs, le retour au Maroc de cette personnalité de premier ordre, au moment même où le dossier du Sahara est une nouvelle fois entraîné dans l’impasse par les manoeuvres de l’Algérie et de leurs marionnettes devant les instances onusiennes, est d’un apport précieux pour la diplomatie marocaine. Elle disposera certainement d’argumentaires forts et de preuves supplémentaires et irréfutables concernant le caractère artificiel de l’entité chimérique de la RASD et relatifs aux graves atteintes aux Droits de l’Homme commises par les séparatistes et leurs tuteurs-complices.
Enfin, ce retour au Royaume coïncide avec l’entrée de la campagne électorale pour les prochaines législatives dans sa phase décisive, sur l’ensemble du territoire national. Notre concitoyen aura tout loisir de se rendre compte par lui-même des réalités vécues au quotidien par les Marocains, dans le plein exercice de leurs droits civiques et dans l’expression plurielle de leurs différences et de la richesse de leurs spécificités identitaires, culturelles et idéologiques. Il remarquera, par la même occasion, toute la place que la question de l’intégrité territoriale occupe dans le discours de tous les Marocains, toutes sensibilités, origines et milieux sociaux confondus. Cela lui donnera certainement du baume au coeur et le consolera du temps et de l’énergie perdus.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *