Cadrage : Tranche de sens

Le programme et le contenu de la visite royale dans les provinces du sud synthétisent de manière extrêmement didactique la cohérence avec laquelle notre pays entame la prochaine étape de son histoire. Ainsi, il met de son côté tous les atouts et mobilise toutes les énergies pour en optimiser les résultats.
Cette visite, son ambiance, la ferveur qui l’a marquée, la chaleur de l’accueil réservé au Souverain, les marques d’affection échangées avec les populations, la tenue à Dakhla d’un Conseil des ministres décisif, le discours de Laâyoune, les déclarations solennelles qu’il a contenues concernant l’attachement indéfectible du peuple marocain à son intégrité territoriale, l’annonce de la création d’une agence pour le développement économique et social des provinces du sud ; tout cela met en scène le lien fondamental que le Maroc établit désormais entre l’unité de la nation, le renforcement de la démocratie et la régionalisation en tant que choix essentiel pour favoriser le développement économique et social de toutes les provinces, dans un esprit d’équité et de solidarité.
L’Unité, avec cette exigence nationale ferme et récurrente concernant la marocanité incontestable de nos provinces sahariennes, est une manière de réaffirmer une appartenance à une identité commune, ancrée dans l’histoire et riche de ses diversités et de ses multiples affluents ethniques et socio-culturels, et le gage de notre capacité à revendiquer un héritage commun et à en assumer sereinement les charges et les exigences.
La démocratie est l’expression de l’adhésion de toutes les forces vives de la nation au système politique qui réponde le mieux aux aspirations de l’ensemble du pays, afin de se mettre au diapason du monde moderne et de garantir au citoyen un environnement qui favorise son épanouissement, dans tous les sens du terme.
La régionalisation est cette exigence méthodologique qui constitue le pendant et le garde-fou contre les tendances réductrices et uniformisatrices d’une globalisation inexorable qui gomme souvent les spécificités de telle ou telle région en relation avec ses propres ressources matérielles et immatérielles.
Le triptyque : unité, démocratie et régionalisation, constitue réellement l’essence et le concept stratégique qui fonde l’identité même de notre pays au sortir de cette période de transition qui s’achève. Une période qui a permis, entre autres choses, de mieux affiner les règles du jeu et d’affirmer le libre-arbitre et la capacité du pays à défendre l’indépendance de ses choix et la souveraineté de ses institutions. Et si les provinces sahariennes sont la première région à voir se déployer cette philosophie et à illustrer sur le terrain sa concrétisation et sa mise en oeuvre, ce n’est que justice et matière à fierté pour l’ensemble des Marocains qui s’identifient pleinement au destin et au devenir de cette région du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *