Casablanca : Armés d’un revolver, ils volent une mallette contenant 11 kilogrammes d’or

C’était un peu comme dans un film hollywoodien. Les quelques personnes qui passaient, ce matin du premier jour du mois d’août, par le boulevard Abderrahmane Sahraoui, donnant sur l’angle du boulevard Rachidi, à Casablanca, n’en croyaient pas leurs yeux. Ce qui s’est passé sous leurs regards ressemblait à la séquence d’un film. Il est neuf heures du matin. La direction régionale des douanes et impôts indirects de Casablanca a déjà ouvert ses deux portes dont l’une donnant sur le boulevard Rachidi et l’autre sur le boulevard Abderrahmane Sahraoui. Les employés y sont déjà et les clients nombreux. Venant du boulevard Brahim Roudani, une Dacia Logan, de couleur noire, contourne le rond-point donnant sur le jardin Nevada et le parc de La Ligue arabe pour stationner sur le boulevard Abderrahmane Sahraoui juste à côté de la porte principale de la direction régionale des douanes et impôts indirects. Trois des quatre portières de la voiture s’ouvrent. Trois hommes, dont l’un portait une mallette à la main s’apprêtent à descendre. Aucun d’entre eux ne s’est pas rendu compte de la présence de deux hommes, à bord d’une moto de marque T Max, portant des treillis et des casques et qui se sont également arrêtés juste à côté de la voiture. Tandis que le chauffeur de la moto est resté au guidon, son compagnon, lui, descend et se dirige vers l’homme qui descendait de la voiture avec la mallette à la main et le somme de lui remettre la mallette. Devant le refus, l’assaillant tente d’arracher la mallette par la force. Alerté par ce qui se passait, le chauffeur de la voiture descend et tente de secourir ses deux collègues. Seulement l’un d’eux a pris fuite. Et c’est à ce moment, que l’assaillant dégaine un revolver, tire des coups de feu sur l’homme qui portait la mallette et quatre autres sur le conducteur en plus d’une septième balle perdue qui a touché une voiture stationnée sur le trottoir appartenant à un fonctionnaire de la direction régionale des douanes et impôts indirects. L’assaillant prend alors la mallette et rejoint son ami qui l’attendait à bord de la moto qui démarre et disparaît à vive allure. Une séquence qui a duré quelques secondes en tout. Alertés, les éléments de la police judiciaire, de la police scientifique, de la balistique et de la protection civile se sont dépêchés sur les lieux. Les deux victimes, dont l’une a été blessée au niveau de la colonne vertébrale et du rein et l’autre au dos, ont été évacuées vers les services de la réanimation à l’hôpital Ibn Rochd. Tout de suite, une enquête a été diligentée sur ordre du parquet général près la Cour d’appel de Casablanca. Il ressort des premiers éléments de l’enquête policière que les deux victimes sont Mohamed Manar et Mustapha Marmar, âgés respectivement de cinquante-huit et trente-sept ans, tous deux employés dans une société spécialisée dans le commerce des bijoux installée au quartier Sidi Maârouf. Toujours selon les premiers éléments de l’enquête policière, la mallette que portait l’un des employés renfermait onze kilos d’or qui devaient être poinçonnés par les services de la douane. A l’heure où nous mettions sous presse, l’enquête était toujours en cours pour tirer toute cette affaire au clair. A suivre…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *