Cinq arrestations en Espagne liées au « Terrorisme international »

Le ministère a fait cette annonce dans un bref message d’alerte sans apporter d’autre précision, annonçant un communiqué ultérieur.

Selon la radio privée Cadena Ser, les personnes interpellées sont soupçonnées d’avoir aidé à la fuite de deux islamistes eux-mêmes soupçonnées d’avoir participé aux attentats du 11 mars 2004 à Madrid (191 morts).

Les arrestations se seraient notamment produites à Cadiz (sud) et à la Corogne (ouest), selon la radio.
Elles auraient été ordonnées par le juge d’instruction madrilène Juan del Olmo, qui était chargé de l’enquête sur les attentats contre les trains de banlieue de la capitale espagnole.

Le parquet a requis un montant record de 270.000 ans de prison contre les 29 accusés, en majorité des Marocains résidant en Espagne.
La durée effective de la réclusion criminelle pour des faits de terrorisme est toutefois limitée à 40 ans par le code pénal espagnol.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *