Cinq Britanniques reconnus coupables de complot terroriste à Londres

Au terme d’un procès, le plus important dans l’histoire de la Grande-Bretagne, les membres du jury de la cour londonienne de Old Bailey ont indiqué que ce complot, lié à l’organisation d’Al-Qaeda, visait à lancer une attaque à la bombe chimique contre un centre commercial et un réseau de distribution de gaz dans la capitale britannique.

Le complot a été avorté en 2004 par les services britanniques, qui traquaient un réseau extrémiste ayant des ramifications à travers le monde.

Les délibérations de la cour ont fait ressortir que les personnes impliquées dans ce complot avaient rencontré deux des auteurs des attentats commis le 7 juillet 2005 contre le réseau du transport en commun de Londres.

Les personnes reconnues coupables, en l’occurrence Jawad Akbar (23 ans), Omar Khyam (26), Salah-eddine Amine (32), Anthony Garcia (24) et Wahid Mahmoud (35), risquent la prison à vie.
Deux autres suspects, Nabil Hussein et Shujah Mahmoud, ont été acquittés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *