Cinq subsahariens décédés lors d’une traversée vers les Canaries

Les corps des trois émigrants décédés en mer ont été découverts le 11 décembre. Ils se trouvent à la morgue de l’hôpital Hassan II de Dakhla, ainsi que les corps de deux de leurs compagnons, décédés à l’hôpital, a-t-on ajouté de même source.

Il n’y a plus aucun émigré soigné à l’hôpital. Les services médicaux se déplacent vers un centre où ont été regroupés les immigrés interceptés en mer, pour leur prodiguer les soins nécessaires, a-t-on encore précisé.

Les cinq personnes décédées faisaient partie d’un groupe de 47 émigrants subsahariens secourus lundi dernier par la marine royale marocaine au large d’Antirift, au sud de Dakhla, a indiqué une source officielle marocaine.
L’identité et le point de départ des clandestins vers l’archipel espagnol n’ont pas été spécifiés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *