Commerce extérieur : Nezha Lahrichi succède à Noureddine Omary à la tête du CNCE

Le Conseil national du commerce extérieur (CNCE) a tenu, mercredi 18 mai à Casablanca, une session consacrée à l’élection de son nouveau président. Cette session élective revêt une importance particulière dans un contexte où le CNCE se prépare à un tournant stratégique à travers la création d’un Observatoire marocain du commerce extérieur. Après le vote des membres du CNCE, Nezha Lahrichi, unique candidate au poste, a été élue à la tête du Conseil national du commerce extérieur (CNCE), succédant ainsi à Noureddine Omary. En effet, «Mme Lahrichi est une dame très compétente, elle a fait ses preuves, d’abord, dans le domaine universitaire en tant qu’enseignante et chercheuse, ensuite comme militante, on se souvient de son passage par l’USFP, mais surtout, son passage auprès de la Primature où elle a été conseillère. Elle est, également, depuis 2005 à la tête de la SMAEX, société chargée du risque à l’export, où elle a démontré beaucoup d’atouts et de compétences. Pour moi, elle est la personne idoine pour assurer la prise en charge de cet organisme dans ces conditions et avec ces moyens», a déclaré à ALM N. Omary, suite à l’élection de la nouvelle présidente. Ainsi, cette fois-ci, c’est une femme qui sera à la tête de ce Conseil national paritaire dont les composantes sont publiques et privées avec des départements ministériels, organismes publics, fédérations des chambres professionnelles et opérateurs privés. Nezha Lahrichi est également la première femme Docteur d’état en sciences économiques au Maroc. Actuellement, elle est présidente-directrice générale de la Société marocaine de l’assurance à l’exportation (SMAEX) et c’est à ce titre qu’elle a été élue à la présidence du Conseil. Professeur à l’ISCAE et à la Faculté de droit et de sciences économiques, son parcours est marqué par sa fonction de conseillère des premiers ministres Abderrahmane El Youssoufi et Driss Jettou avant d’être députée à la Chambre des représentants. Cette session élective a été précédée de l’assemblée générale ordinaire du CNCE qui a annoncé le projet de sa transformation en Observatoire marocain du commerce extérieur. Durant les travaux de la session ordinaire, les principales activités du Conseil ont été exposées depuis la réunion de sa dernière assemblée, tenue au mois de juillet 2010. Il s’agit, principalement, de l’état d’avancement du projet de transformation du CNCE en Observatoire marocain du commerce extérieur (OMCE). Ce projet, qui est le fruit d’un effort collaboratif mené par le ministère du Commerce extérieur et le Conseil, permettra de restructurer le CNCE et de l’investir de nouvelles missions ayant trait, notamment, à la veille internationale sur les marchés étrangers et à l’élaboration d’outils et de travaux à même d’aider à la décision de tous les opérateurs tant publics que privés. C’est donc une lourde tâche qui incombe, désormais, à Nezha Lahrichi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *