Comparution en appel du concepteur du virus informatique « Zotop »

Essabar, un lycéen à Rabat, incarcéré à la prison locale de Salé, avait été condamné le 12 septembre dernier en première instance à une peine d’emprisonnement de deux ans.
Dans cette même affaire, Achraf Bahloul (21 ans), lycéen à Témara, avait écopé d’une peine d’un an de prison ferme.

A l’issue de cette audience, la Cour a décidé de reporter au 13 décembre courant l’examen de cette affaire, l’un des avocats de la défense n’ayant pas assisté à la séance.
L’arrestation à Rabat et à Témara des deux hackers a eu lieu l’année dernière, suite à une demande d’assistance émanant du FBI qui a retracé l’itinéraire du virus comme étant originaire d’un site informatique installé au Maroc.

Les chaînes de télévision CNN et ABC News, le journal New York Times, l’aéroport de San Francisco, figurent parmi les victimes du virus "Zotop".
Les deux accusés avaient été condamnés pour "association de malfaiteurs, vol qualifié, usage de cartes bancaires falsifiées et accès illégal à des systèmes informatiques".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *