Coupe budgétaire : La CGEM préconise une approche minutieuse dans la sélection des projets

Coupe budgétaire : La CGEM préconise  une approche minutieuse  dans la sélection des projets

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a reçu, mardi à Casablanca, le ministre de l’économie et des finances, Nizar Baraka, pour débattre des raisons qui ont poussé le gouvernement à opérer une coupe de 15 milliards de dirhams (MMDH) dans le budget d’investissement public au titre de l’année 2013. «Tout en prenant acte de la décision et des raisons de conjoncture qui ont poussé le gouvernement à abandonner une partie de l’enveloppe dédiée à l’investissement, la CGEM regrette qu’une telle mesure ait été prise», telle est la décision du patronat. Le secteur privé préconise une approche minutieuse dans la sélection des projets qui seront annulés.
La CGEM a appelé, lors de cette rencontre, à ce que les arbitrages à opérer soient clairement coordonnés et ne découlent pas de la seule logique sectorielle. Et de souligner que «les prévisions en termes d’emplois et d’achats de biens d’équipement faites par les entreprises ont été basées sur le budget d’investissement prévu dans la loi de Finances 2013».
Une mesure qui, selon les membres de la CGEM, aura un impact négatif sur les entreprises, les PME en particulier, la commande publique étant un levier stratégique du développement économique et social. Notons que Nizar Baraka indique que la décision du gouvernement d’arrêter l’exécution de 15 milliards de dirhams au titre du budget d’investissements vise à prévenir l’aggravation du déficit budgétaire. Les résultats de la mise en œuvre de la loi de Finances durant les trois premiers mois de 2013 font ressortir un déficit budgétaire de 16,8 milliards de dirhams, soit près de 2% du Produit intérieur brut (PIB), ce qui signifie que le déficit budgétaire au titre de l’année en cours s’établira à 8%, soit un creusement du déficit de 1% par an.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *