DAG : Un rôle important

La Direction des affaires générales (DAG) est une cellule installée dans toutes les préfectures, provinces et wilayas du royaume. Cette cellule, au niveau de la province, reçoit les rapports des chefs des annexes et arrondissements qui se trouvent sur son périmètre. Après étude et recoupements au niveau de la wilaya, ces rapports sont adressés à la direction générale des affaires intérieures à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.
Cette dernière étudie, à son tour, tous les rapports émanant des provinces et préfectures du royaume. Les informations recueillies alimentent une base de donnée, tenue à jour, qui est mise à la disposition de qui de droit. Les informations récoltées à la base sont fournies par les moukadems, les chioukhs, des agents d’autorités et d’autres indicateurs des services en question. Ces informations concernent toutes les activités exercées clandestinement sans respect des lois en vigueur. Toutes les activités qui pourraient constituer un danger pour la sécurité du quartier ou de la préfecture.
Les activités qui vont à l’encontre des traditions, des coutumes et de la religion, etc. Dans certains cas, il s’agit des informations auxquelles, il est difficile d’accéder. Et ce sont ces informations qui entretiennent le fichier de la direction générale des affaires intérieures à l’administration centrale du ministère de l’Intérieur.
Le 20 mars 2003, Sa Majesté le Roi a nommé M. Mohamed Yassine Mansouri, wali Directeur général des Affaires intérieures à l’administration centrale du Ministère de l’Intérieur. Né le 2 avril 1962 à Bijaâd, M. Yassine Mansouri, titulaire d’une licence en droit en 1983 et de deux diplômes d’études supérieures en droit public, avait effectué entre 1987 et 1999 un long stage au ministère de l’information et à celui de l’intérieur. En novembre 1999, il a été nommé directeur de l’agence «Maghreb Arabe Presse» (MAP), fonction qu’il a occupée jusqu’à sa nomination wali, directeur général des Affaires intérieures à l’Administration centrale du ministère de l’intérieur. C’est un homme du métier. Chose qui permettra à cette institution de mener sa mission dans les règles de l’art.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *