Début du procès des islamistes d’Ansar Al Mahdi le 26 janvier

"J’ai été notifié par le tribunal que le début du procès a été fixé au 26 janvier", a déclaré Me Khalil Idrissi, avocat de Zahra Rhioui, épouse d’un pilote de la compagnie Royal Air Maroc et de son frère Hicham Rhioui.

Le groupe Ansar El Mahdi, dont le fondateur est l’ancien détenu salafiste marocain Hassan Khattab, projetait de prendre le maquis dans les montagnes du Rif (nord) en vue de renverser le roi et d’instaurer un régime islamiste.

Le ministre marocain de l’Intérieur Chakib Benmoussa avait indiqué que ce réseau comptait quatre femmes, dont deux mariées à des pilotes de ligne de la compagnie Royal air Maroc.

Le réseau terroriste Ansar El Mahdi, selon M. Benmoussa, "voulait annoncer le jihad dans les montagnes du nord marocain, attaquer des cibles sensibles, des intérêts étrangers et des personnalités marocaines, parce qu’elles symbolisent l’Etat ou pour des raisons d’ordre moral".
Cinq militaires, trois gendarmes et un officier de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) font partie des inculpés. Sur les 57 personnes arrêtées l’été 2006, sept ont été mis hors de cause.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *