Décès d’un Marocain à la prison de Forest : l’ambassadeur et le Consul général du Maroc à Bruxelles s’en mêlent

Le parquet de Bruxelles a ouvert une instruction suite à ce décès jugé suspect par la famille du défunt et ayant été à l’origine de plusieurs incidents ces deux derniers jours dans le centre de la capitale belge.

En détention préventive depuis le 16 septembre à la maison d’arrêt de Forest pour vol qualifié, Fayçal Chaaban, 25 ans, aurait mal supporté son incarcération. Le jeune homme aurait été isolé en début du week-end et des calmants lui auraient été administrés sans consultation de son dossier médical, selon sa famille, qui a été reçue mardi par la ministre de la Justice, Laurette Onkelinx.

Une instruction a été ouverte par le parquet de Bruxelles qui a écarté la thèse du suicide ainsi que l’implication d’une tierce personne dans ce décès.
L’autopsie pratiquée, mardi après-midi, sur le corps de Fayçal Chaaban n’a pas fourni de résultats sur la cause du décès, a indiqué mercredi le porte-parole du parquet de Bruxelles, Jos Colpin.

Des analyses sur des prélèvements effectués suite au décès seront menées afin de connaître notamment le type de substance consommé par le jeune homme en détention et de déterminer s’il existe un lien entre la prise de ces substances et le décès.

Par ailleurs, dans le quartier des Marolles à Bruxelles, où habite la famille Chaaban, la police a du intervenir à plusieurs reprises, dans les soirées de lundi et de mardi, après que des jeunes, aussi bien du quartier que ceux venus d’autres communes, se soient livrés à des actes de vandalisme et aient mis le feu à des voitures et des locaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *