Des carabiniers italiens tabassent un marocain sous l’objectif d’une caméra

C’est un autre immigré marocain qui, en se promenant le dimanche 19 février dernier, était tombé sur les trois carabiniers en train de maltraiter son compatriote, lui assenant des coups de poing et de pied. Il avait alors tiré son portable à caméra et entrepris de filmer la scène, dont il a pris une séquence de plus de deux minutes.

Ce cliché "pris sur le vif" par ce caméraman en herbe, employé de marbrerie de son état, est inséré sur le site Internet d’une association des immigrés en Italie.

Selon le "caméraman", les agents étaient apparemment venus dans le quartier pour arrêter le Marocain, un certain Idrissi qui vit en situation irrégulière en Italie, pour avoir brisé la devanture des bureaux d’une centrale syndicale.

L’homme, manifestement en état d’ébriété, aurait refusé de se plier aux injonctions des agents qui, eux, n’ont pas trouvé mieux pour le maîtriser que de le tabasser sauvagement, au point qu’il en perdit connaissance.

A l’hôpital, le médecin traitant a ordonné l’hospitalisation du patient pour une durée de huit jours.

D’après "La Repubblica", les auteurs de cette ratonnade ont récolté une suspension du travail.

L’ambassadeur du Maroc à Rome, Taj Eddine Baddou, s’est rendu au ministère italien des affaires étrangères pour demander des explications sur l’incident.

Les responsables italiens ont exprimé au diplomate marocain leur regret au nom du gouvernement et du peuple italiens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *