Des dégâts matériels dans des orages à Oujda

Les dommages causés par ce phénomène climatique, qui s’est répété pour la troisième fois au cours d’un mois, ont consisté en l’inondation de plusieurs artères et ruelles, particulièrement dans la partie méridionale de la ville, le pied du mont Al Hamrae, le quartier Al Qods et les alentours de l’Université Mohammed Ier.

En dépit des travaux d’entretien engagés, le réseau d’assainissement en place n’est pas parvenu à évacuer les eaux emportées par les crues charriées par l’oued Sidi Maâfa.
Au quartier Al Qods, les précipitations ont causé l’effondrement de la clôture d’un lycée sur une longueur de 4 mètres et de la clôture d’un autre centre sur 15 mètres.

Les éléments de la protection civile, des autorités locales et de la régie autonome de distribution d’eau et d’électricité ont été mobilisés pour évacuer les eaux des crues qui ont envahi les sous-sols des habitations et inondé les ruelles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *