Des questions de bon sens

Pourquoi l’UMT sort un livre noir sur la CNSS ? La caisse nationale de sécurité sociale est depuis un bon bout de temps sur toutes les lèvres, depuis que la commission d’enquête parlementaire a sorti son dossier accusant la direction générale de manquements à ses devoirs…Mais que l’UMT, syndicat qui a toujours siégé au conseil d’administration, sorte un livre où il recense les dysfonctionnements, où il énumère les cas de mauvaise gestion et de dilapidation de fonds de la caisse, cela pose tout de même problème.
En effet, il est connu de tous, que depuis toujours, les dirigeants de l’UMT ont fait de leur présence à la CNSS un privilège auquel il ne faut pas toucher. Leur présidence des organismes des oeuvres sociales leur confère un poids supplémentaire. Au point que pendant longtemps, la gestion des oeuvres sociales de l’ONE et des régies autonomes de distribution de l’eau et de l’électricité (RAD) se confondait avec le travail syndical… Et c’est tout à fait légitime que les deux grands barons de l’UMT, après le toujours secrétaire général, Mahjoub Benseddik, à savoir Mohamed Abderrazzak et Mohamed Bensmail, soit respectivement président de COS-ONE et COS-RAD.
C’est aussi légitime que l’UMT soit représenté au conseil d’administration de la CNSS. La représentativité de la centrale du boulevard des FAR ne faisait l’objet d’aucune contestation des décennies durant. Cela ne veut pas dire que l’UMT est impliquée dans d’obscures affaires de mauvaise gestion. Mais aussi cela ne le dédouane pas pour autant. Cette situation-là, l’UMT en a toujours été consciente.
Aujourd’hui qu’elle nous sort un livre noir, on espère que cela serve au moins à tirer les véritables leçons.
L’UMT n’est pas une centrale de surenchère, c’est connu, son apport à la résolution des problèmes de la CNSS ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *