Déséquilibre patent entre homme et femme sur le marché du travail (HCP)

"L’analyse du marché du travail au Maroc révèle l’existence d’un déséquilibre patent quant à l’accès de la femme au marché du travail", d’après les Cahiers du plan, une publication du HCP. Les chiffres et les pourcentages datent de 2001.

La part de l’emploi féminin dans l’emploi total a atteint 26% en 2001, selon le HCP, qui indique toutefois que ce pourcentage est en hausse depuis 1982, où il s’élevait à 19,7%.
Le taux d’emploi chez les femmes âgées entre 35 et 44 ans – tranche d’âge où hommes et femmes travaillent le plus – est de 21,95%, alors qu’il est de 87,26% chez les hommes.
"La probabilité qu’une femme s’insère dans la vie professionnelle est plus faible" que pour les hommes, ajoute le HCP. Ainsi 35,5% des femmes actives ayant un diplôme de l’enseignement supérieur sont au chômage, contre 22,6% chez les hommes.

Le taux de chômage global était cependant de 12,2% en 2001 chez les femmes et de 12,3% chez les hommes. Dans le milieu rural, il s’élevait à 1,6% chez les femmes et à 5,6% chez les hommes.

Dans un deuxième article, le Haut Commmissariat au Plan, qui cite une étude de 1999, révèle que le salaire moyen des hommes est supérieur à celui des femmes de 35,8%, au sein de la population salariale urbaine de 15 à 50 ans.

Il y a une "sous-représentativité de la femme parmi les salariés", ajoute cette article. Le HCP a annoncé en mai que le taux de chômage au Maroc était tombé pour la première fois depuis 35 ans sous la barre des 10%, pour s’établir à 9,8% au premier trimestre 2006. La population active marocaine compte 11,12 millions de personnes, se répartissant presque à égalité entre villes et campagnes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *