Deux islamistes présumés extradés de Syrie présentés à la justice

Les prévenus, dont les noms n’ont pas été divulgués, sont soupçonnés de "constitution d’une bande criminelle pour se préparer à commettre des actes terroristes", et "d’appartenance à une organisation interdite".

Le juge a également procédé à une confrontation entre les deux prévenus et deux autres islamistes : Khalid Azig, 24 ans, qui a vécu en Syrie et fut arrêté au Maroc en novembre 2005 et Ben Tizi, un ancien membre de la Salafia Jihadia, condamné en septembre 2003 à 15 ans de prison pour avoir "perpétré des attentats terroristes".

Le 5 octobre, une source judiciaire à Rabat avait annoncé que la Syrie avait "récemment" extradé vers le Maroc trois ressortissants marocains qui voulaient rejoindre les insurgés en Irak. La date de leur extradition n’avait pas été communiquée.

Le parquet soupçonne les trois hommes d’appartenir au Groupe islamique des
combattants marocains (GICM), des anciens Marocains d’Afghanistan.
La source judiciaire n’a pas précisé les raisons pour lesquels seulement deux des trois extradés ont été présentés au parquet.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *