Deux journalistes de « La Manana » condamnés à verser 100.000 Dh chacun

Le parquet reprochait au directeur de "la Manana" Hicham Senoussi et au journaliste Mohamed Douma d’avoir publié de "fausses informations portant atteinte à l’ordre public".
L’article incriminé de La Manana, repris d’un site internet hispanophone et publié le 4 janvier dans la rubrique "opinions" de l’hebdomadaire, critiquait l’origine de la fortune de feu Hassan II. La Manana fait partie des publications du groupe Maroc-Soir, proche du palais royal.
Le journaliste Mohamed Douma avait été renvoyé par la direction de son journal pour "faute professionnelle" après la publication de l’article incriminé. Contacté par l’AFP, M. Douma a préféré ne pas s’exprimer sur la décision du tribunal tout en affirmant qu’il souhaitait pouvoir réintégrer son travail.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *