Deux portefeuilles pour le parti du progrès et du socialisme

Deux portefeuilles pour le parti du progrès et du socialisme

Membre du bureau politique du PPS, cet universitaire, connu et reconnu, occupait le poste de directeur de l’Ecole nationale d’administration (ENA). Illustre figure médiatique, il s’est imposé comme un leader d’opinion. Juriste de formation, il s’est également illustré en tant que chercheur. Ses opinions en droit font autorité. Il est souvent sollicité sur des questions de droit, nationales ou internationales. Sur le plan national, on lui compte notamment des analyses pertinentes de l’évolution du dossier du Sahara. A cela, il faut ajouter son don pour la communication. Sa nomination de ministre de la Communication ne doit rien au hasard. Réputé pédagogue, M. Naciri est passé maître dans l’art de communiquer.
Autre nomination au PPS, elle concerne Nezha Skalli. Née en 1950 à El Jadida, Nezha Skalli, que SM le Roi a nommée ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, est membre du bureau politique du PPS. Elle compte plusieurs cordes à son arc. Militante des droits de l’Homme, et de la cause féminine en particulier, elle a développé une forte passion pour la politique depuis son adolescence. A l’âge de 19 ans, elle participait déjà aux activités du parti PPS. Elle a poursuivi ses études supérieures en France. Diplôme de pharmacienne en poche, elle retourne au bercail. Depuis, elle ne cesse de militer pour les droits de la femme, l’égalité et la liberté. Mariée et mère de deux enfants, Nezha Skalli s’estime globalement satisfaite des acquis de son long parcours et est déterminée à poursuivre son combat pour la cause féminine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *