Driss Benali : «Le CES a un rôle important à jouer en période de crise»

ALM : Dans quels cas le gouvernement peut-il consulter le Conseil économique et social?
Driss Benali : Le Conseil économique et social est un organe prévu par la Constitution. C’est un organe consultatif qui a pour objectif l’amélioration de la gouvernance. Le gouvernement peut s’y référer aussi souvent que cela est nécessaire. C’est un organe principalement pour la consultation. Il ne peut être que consultatif du fait même que ses membres sont désignés, et ne sont pas nommés ni élus. Le Conseil économique et social a un rôle à jouer en période de crise. Il peut aussi participer par ses avis dans la stratégie économique, mais ne peut se substituer au pouvoir exécutif qui est seul apte à fixer la politique économique du pays.

Quel peut-être l’apport du Conseil économique et social en matière économique et sociale ?
Dans plusieurs pays du monde, le Conseil économique et social joue un rôle très important. Son apport en matière économique et sociale peut s’avérer déterminant, dans la mesure où il peut émettre soit des suggestions soit des avis. Ces avis éclairent le gouvernement et l’aident à faire face aux situations difficiles en période de crise notamment, comme j’ai déjà souligné. Les avis du Conseil économique et social peuvent aussi faire en sorte que les orientations de l’Etat soient proches des attentes des opérateurs économiques.

À quels secteurs professionnels appartiennent les experts dont sera composé le Conseil économique et social ?
Le Conseil économique et social sera formé de gens de terrain, qui sont de grands connaisseurs des domaines économique et social. Des personnes ayant une expertise et une compétence et qui sont des acteurs économiques et sociaux, des représentants de groupes économiques. Des gens appartenant aux syndicats qui représentent les salariés. Des représentants du patronat, des représentants des associations, autrement dit les acteurs de la société civile. SM le Roi a précisé dans son discours devant le Parlement, à l’occasion de l’ouverture de la session d’octobre que le Conseil économique et social sera composé d’experts et d’opérateurs qui sont connus pour leur compétence dans les domaines du développement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *