E-banking : La BP dévoile les services de sa nouvelle plate-forme «banque multicanale»

«La technologie au service du client», telle a été la thématique du débat organisé par la Banque populaire, vendredi 22 avril 2011, à Casablanca. Cette rencontre fut une occasion pour penser la place de l’outil informatique dans le processus bancaire au Maroc. «Ce débat répond à une problématique importante, à savoir comment étendre les services financiers et améliorer la proximité de la banque à une large population tout en maîtrisant les coûts de gestion», a souligné Laïdi El Wardi, directeur général banque de détail et des Marocains du monde. Et de poursuivre que «l’usage judicieux des nouvelles technologies donne naissance à de nouveaux canaux de distribution rapprochant à la population bancarisée une palette de services». En effet, l’enjeux primaire du déploiement des nouvelles technologies dans le processus bancaire est de propulser les avantages de la banque multicanale. Il s’agit d’une plate-forme interactive et gratuite garantissant à la fois rentabilité et fidélité. «La banque multicanale est un outil doublement avantageux. En effet, elle permet à la clientèle un accès permanent aux services bancaires, une proximité et gain de temps, une qualité améliorée par la fiabilité et rapidité des traitements ainsi qu’une tarification avantageuse», a précisé M. El Wardi. Les retombées de cette plateforme sur la structure de la banque ne sont pas des moindres. Ainsi, l’institution bancaire profitera grâce à cet outil de la fidélisation, de plus de la disponibilité des commerciaux en agence ainsi que la baisse du coût des transactions à faible valeur ajoutée. Tous ces éléments sont en adéquation avec les attentes de la Banque populaire qui œuvre pour le renforcement du concept de la Banque de proximité, la bancarisation à faible coût des populations à faible revenu, la satisfaction client et la réduction des coûts. Cette rencontre a permis à la Banque populaire de présenter pour la première fois et de manière détaillée ses offres en matière de e-banking. Il s’agit entre autres de «e-banking Chaabi Mail», «e-banking Chaabi mobile», et le «e-bankig Chaabi Net». Cette plate-forme permet d’établir un suivi de comptes courants et des comptes d’engagements, la consultation des opérations de carte, d’assurer les virements de compte à compte, d’effectuer des transferts depuis l’étranger et des mises à disposition, la commande de chéquier ainsi que le suivi «en ligne» des transactions boursières. En données chiffrées, la Banque populaire compte près de 144.000 clients Chaabi Net, 1.200.000 de clients Chaabi mobiles et une fréquence de 37.000 consultations par jour. Par ailleurs, le «e-khlass», un des services du M-banking (paiement via GSM) connaît une bonne extension. La Banque populaire a mis en œuvre récemment, des services, M-banking et M-paiement. Un volet qui permettra d’accéder au solde minute, à l’historique des dernières opérations, paiement de factures d’eau et d’électricité ainsi que le transfert d’argent depuis le GSM du client vers tout GAB de la Banque populaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *