Éditorial : Exemple de réussite

Maroc Telecom est une entreprise qui marche et gagne beaucoup d’argent. Un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de Dirhams, une trésorerie abondante, un retour sur investissement considérable… Tous les indicateurs sont positifs au-delà de toute espérance. Rarement entreprise au Maroc aura atteint un seuil de rentabilité aussi important.
En un mot, Maroc Telecom affiche une santé financière formidable à pâlir d’envie nombre de sociétés qui souhaitent se hisser à son niveau d’excellence. C’est ce qui ressort des chiffres dévoilés par son président-directeur général, Abdesslam Ahizoune lors d’une conférence de presse donnée à Rabat mardi 23 mars dans l’après-midi.
La performance de l’opérateur historique de téléphonie mobile et fixe fait de lui le premier contributeur fiscal en termes de volume de l’IS et de la TVA. Ce serait faire montre de mauvaise grâce que de ne pas saluer de tels résultats. Abdesslam Ahizoune est un homme comblé et fier. Les actionnaires aussi.
À commencer par Vivendi, actionnaire à hauteur de 35% dans le capital de l’entreprise. Cette dernière, qui représente par ailleurs un modèle de partenariat entre l’État et un investisseur étranger, a su profiter sans conteste du boom des télécommunications à l’échelle mondiale, du savoir-faire de son partenaire français et de la motivation de ses cadres. C’est la combinaison de ces facteurs qui fait de Maroc Telecom un fleuron du patrimoine économique marocain. Aujourd’hui, le Maroc est un pays où les nouvelles technologies ( Internet et mobile) ont parcouru beaucoup de chemin.
D’autres efforts restent, bien entendu, à consentir pour démocratiser l’usage de ces technologies révolutionnaires notamment dans le domaine de l’éducation et du savoir .
Évoluant dans un secteur à fort potentiel générant profits et valeur ajoutée, Maroc Telecom ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Déjà présent en Mauritanie dans le capital de l’opérateur Mauritel, Maroc Telecom entend exporter davantage sa technicité et son expertise dans d’autres pays du Maghreb, de l’Afrique de l’Ouest et du Moyen-Orient. L’avenir est prometteur.
Dans un monde de plus en mondialisé où les barrières douanières sont en train d’être démantelées à grande vitesse , les entreprises qui se maintiendront sont celles qui sauront tirer profit des opportunités qui s’offrent au-delà des frontières nationales. Maroc Telecom l’a compris et a mis en place une stratégie de conquête des marchés situés dans “la zone naturelle“ du Royaume.
Une entreprise de la taille de Maroc Telcom mue par des ambitions de croissance et d’excellence doit cependant veiller à ce que ses rapports avec Méditel retrouvent une certaine sérénité. Leader dans son domaine d’activité, Maroc Telecom est un exemple de réussite dont l’image ne doit souffrir d’aucune critique. C’est pour cela qu’il ne faut pas que l’opérateur historique soit perçu à tort ou à raison comme un opérateur dominant qui utilise sa force de frappe pour gêner la marche de ses concurrents.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *