Éditorial : Les Marocains de Côte d’Ivoire

Ce qui se passe actuellement en Côte d’Ivoire est vraiment désolant. Dans ce pays, qui a toujours été lié par une grande amitié au Maroc, la situation est totalement confuse et le chaos est en train de s’installer, privant ainsi le peuple ivoirien de la paix et de la sécurité. Une situation qui ne fait que retarder le développement de ce pays qui, rappelons-le, était l’un des Etats les plus prédisposés à jouer un rôle d’avant-garde dans le développement du continent africain.
Malheureusement, aujourd’hui, ce grand pays a du mal à se frayer un chemin vers la paix et semble être incapable de récupérer un rythme de vie normal.
L’instabilité politique et l’incapacité du pouvoir en place de rétablir le calme font que la Côte d’Ivoire s’enlise davantage dans l’instabilité, et s’oriente de plus en plus vers la faillite de l’Etat. Cette situation, dont la première victime est le peuple ivoirien, affecte aussi toutes les communautés étrangères établies dans ce pays. C’est le cas de nos compatriotes qui ont choisi de s’y installer depuis plusieurs décennies et qui constituent l’une des communautés les plus dynamiques et présentes dans le domaine de l’économie. Elle est aussi l’une des plus respectées par la population ivoirienne.
Toutefois, dans la situation de désordre et de perturbations que la Côte d’Ivoire est en train de vivre, les quelque 1200 Marocains qui y résidant sont devenus la cible préférée des hordes de pilleurs qui sillonnent le pays.
À Abidjan, la capitale ivoirienne où résident la majorité de nos compatriotes, la situation est devenue très grave au point que les pillages sont devenus systématiquement dirigés contre la communauté marocaine dont certains membres, craignant pour leur vie, ont préféré abandonner leurs résidences et se regrouper avec leurs compatriotes dans des résidences situées dans des quartiers se trouvant dans des endroits relativement plus sécurisés et bénéficient d’une certaine assistance de la part de l’ambassade du Royaume à Abidjan.
À San Pedro, la situation est plus grave. Une trentaine de familles marocaines ont tout perdu. Livrées à elles-mêmes, sans protection ni soutien, elles ont fait l’objet de pillages et leurs maisons, magasins et sociétés ont été totalement dévastés par les hordes de pilleurs. Par ailleurs, et alors que nos concitoyens sont persécutés de cette manière, d’autres Marocains se trouvent dans ce pays en mission de paix. Ils oeuvrent pour que le peuple ivoirien puisse bénéficier de la paix et de la quiétude. Il s’agit des valeureux soldats marocains déployés en Côte d’Ivoire dans le cadre de la mission de paix des Nations unies : l’ONUCI.
Connus pour leur professionnalisme et leur dévouement pour les causes humanitaires, les soldats marocains jouissent d’une très bonne réputation auprès de la population locale dans le secteur où ils ont la responsabilité de protéger la population civile. Ainsi, les liens d’amitié entre le peuple ivoirien et le Maroc ne sauraient être ébranlés par le comportement hostile des quelques milliers de pilleurs qui sillonnent actuellement certaines régions de la Côte d’Ivoire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *