Élection du bureau politique de l’USFP : les congressistes optent pour la voie de la réconciliation

Élection du bureau politique de l’USFP : les congressistes optent pour la voie de la réconciliation

Le congrès de l’USFP s’est clôturé, hier tôt le matin, par l’élection des vingt-deux membres du bureau politique. Un premier constat se dégage à travers cette élection : la reconduction de huit anciens membres, notamment Habib El Malki (710 voix), Driss Lechgar (607), Al Arbi Ajoul (334), Abdelhadi Kheïrat (499), Mohamed Achaâri (442), Mohamed Boubakri (332), Fathallah Oualalou et Mohamed Mouhib. Parmi les «vieux» élus du même bureau politique, il y en a qui se sont portés candidats au poste de premier secrétaire: Habib El Malki, Fathallah Oualalou et Driss Lechgar. Leur échec à décrocher le poste de premier secrétaire de l’USFP, qui est revenu à Abdelouahed Radi, ne les a pas empêchés de continuer à siéger au nouveau bureau politique. Sauf qu’ils devront cette fois faire avec une nouvelle configuration où l’équation jeunes/femmes promet d’être un facteur déterminant dans la prise de décision. Il y a lieu de relever que le taux de représentation féminine au sein du BP a été relevé cette fois à 25%.
Trois femmes viennent d’être élues pour la première fois au sein de cette instance exécutive : Touriya Majdouline (400 voix), Zoubida Bouayad (407 voix) et Aïcha Lekhmass (425 voix). Si à ces trois femmes, on devrait ajouter Amina Ouchelh, Rachida Benmassaoud et Fatima Belmouden élues de nouveau au sein du BP, on peut dire, sans exagération aucune, que jamais la femme n’a été aussi bien représentée au sein des instances dirigeantes de l’USFP. Et ce n’est pas tout. On peut relever une autre grande nouveauté dans la nouvelle structure du bureau politique. A noter que l’un des fervents partisans du courant «les Nouveaux socialistes» vient d’être élu pour la première fois au bureau politique. Il s’agit de l’ancien secrétaire de la Jeunesse ittihadie, Hassan Tarek. Ce dernier pourra compter sur un autre poids lourd du courant des «Nouveaux socialistes», en l’occurrence Ali Bouabid qui vient d’être élu à son tour pour la première fois au sein du bureau politique. Par ailleurs, il y a lieu de relever l’entrée en scène de l’actuel secrétaire de la rédaction du quotidien arabophone «Al Ittihad Ichtiraki», Abdelhamid Jmahri (500 voix). Avec Touria Majdouline, M. Jmahri représente une nouvelle tendance au sein de l’instance exécutive du parti. L’un et l’autre sont connus et reconnus pour leur statut d’écrivains et de poètes particulièrement.
D’autres personnalités de l’USFP viennent également de faire leur première entrée au sein du bureau politique. Il s’agit de Saïd Chbaâtou (440 voix), Hassan Derham (331), Driss Abou Al Fadl (361), Ahmed Zaïdi (chef du groupe parlementaire de l’USFP, 350 voix), Jamal Rhmani (ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, 468 voix).
Intervenant à l’issue de l’élection du bureau politique, le nouveau premier secrétaire de l’USFP, Abdelouahed Radi, s’est félicité du succès du deuxième tour du huitième congrès. «C’est la preuve de la maturité des militants du parti qui ont été à la hauteur de l’événement», se réjouit le nouveau dirigeant du parti socialiste.
Passé le moment des félicitations, le nouveau premier secrétaire devra traduire ses engagements sur le terrain. La Déclaration de politique générale adoptée lors du congrès devra constituer une feuille de route pour la nouvelle direction. Plusieurs priorités sont à l’ordre du jour, dont l’incontournable processus de réconciliation entre les Ittihadis, la redynamisation du bloc démocratique (la Koutla), la création annoncée d’une Coalition de gauche et la préparation des élections communales de 2009. Du pain sur la planche …



Liste des membres du nouveau bureau politique


– Habib El Malki
– Driss Lechgar
– Al Arbi Ajoul
– Abdelhadi Kheïrat
– Fathallah Oualalou
– Mohamed Achaâri
– Mohamed Boubakri    
– Mohamed Mouhib
– Amina Ouchelh
-Rachida Benmassaoud
-Fatima Belmouden
– Touriya Majdouline
– Zoubida Bouayad
– Aïcha Lekhmass
– Ahmed Zaïdi
– Jamal Rhmani
– Driss Abou Al Fadl
– Hassan Derham
– Hassan Tarek
– Saïd Chbaâtou
– Abdelhamid Jmahri
– Ali Bouabid

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *