Enquête nationale : les hommes âgés préfèrent les jeunes femmes

Enquête nationale : les hommes âgés préfèrent les jeunes femmes

Ce sont 90% des hommes âgés au Maroc qui sont mariés contre 31,1% pour les femmes âgées. «Les hommes âgés se marient à des femmes plus jeunes et se remarient plus que les femmes», a indiqué Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au Plan. 90,1% le sont encore parmi les 70-74 ans et 83,3% parmi les 75 ans et plus. En revanche, les femmes finissent leur vie plus fréquemment en tant que veuves, à savoir 60,3% pour les 70-74 ans et 81,6% pour les 75 ans et plus contre, respectivement, 7,2% et 16,1% pour les hommes. C’est ce qu’indique l’enquête nationale sur les personnes âgées au Maroc du Haut Commissariat au Plan (HCP) qui a été présentées le mardi 2 décembre lors d’une rencontre à Rabat. Celle-ci a été réalisée entre juillet et septembre 2006 sur un échantillon de 3.010 personnes âgées résidant dans 2.500 ménages. Cette étude du HCP indique que la proportion des personnes âgées passera de 8% en 2006 à 15,9% en 2030.
L’effectif des personnes âgées augmenterait de 2,4 millions en 2006 à 5,8 millions en 2030, soit un taux d’accroissement de 3,4% par an. Selon le HCP, la  population en âge d’activité (15-59 ans)  augmenterait de 18 millions en 2004 à 24 millions en 2030. Par ailleurs, ce rapport indique que  les Marocains âgés de 60 ans et plus vivent rarement seuls: 6,8% au niveau national (8,9% en milieu urbain et 4,4% en milieu rural) contre 14%  au niveau mondial et 24% dans les pays développés. Par contre, plus de la moitié (58,9%) fait partie des ménages de cinq personnes et plus.
Selon le sexe, l’isolement résidentiel des personnes âgées s’avère être un phénomène à dominance féminine, prévalant plus dans l’urbain que dans le rural : le pourcentage des femmes âgées isolées est le triple de celui des hommes aussi bien en milieu urbain (12,5% contre 4,7%) qu’en milieu rural (6,6% contre 2,1%). Concernant l’alphabétisation, le rapport indique que 82,6% des personnes âgées de 60 ans et plus ne savent pas lire. En milieu rural, cette inaptitude à lire est plus prononcée qu’en milieu urbain avec, respectivement, 91,2% et 74,9%. Pour les femmes, elle l’est encore davantage puisque 93,8% d’entre elles n’arrivent pas à lire un texte, contre 70,5% d’hommes.  Pour ce qui est de la santé, 58,9% des personnes âgées ont déclaré avoir au moins eu une maladie chronique aiguë (66,6% des femmes et 53,3% des hommes). L’enquête souligne que 86,7% des personnes âgées n’ont aucune couverture médicale (7,6% en milieu urbain et 96,8% en milieu rural). Notons que 62,8% des femmes et 55,1% des hommes malades n’accèdent pas aux soins de santé par manque de moyens matériels. L’enquête relève que près du tiers des personnes actives âgées entre 50 et 59 ans planifie leur vieillesse. Ainsi, 39,2% de cette catégorie de la population ont déclaré avoir l’intention de cesser de participer à la vie active, proportion plus élevée en milieu urbain qu’en milieu rural, respectivement 42,6% et 24,4%. Près des deux tiers soit 69,5% des personnes âgées entre 50 et 59 ans déclarent n’avoir aucune idée sur l’âge auquel ils souhaiteraient sortir du marché du travail, contre 12,1% ayant déclaré 60 ans comme âge idéal à la cessation de toute activité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *