Enquête : Qu’est-ce qu’un bel homme pour les marocaines ?

Enquête : Qu’est-ce qu’un bel homme pour les marocaines ?

Quels sont les plus bels hommes marocains ?  Sur quels critères se base-t-on pour définir la beauté masculine  ? Si l’on connaît grosso modo les mensurations féminines qui font craquer les hommes, l’on ignore ce qui plaît le plus aux femmes… chez l’homme. À la taille de guêpe aux jambes de gazelle en passant par le cou de girafe, l’idéal du corps féminin s’est effeuillé au fil du temps sous le regard avide des hommes. Qu’est-ce que vous adorez le plus chez l’homme ? Et quel est l’homme marocain que vous trouvez le plus séduisant ?  Nous avons posé la question à des femmes célèbres chacune dans son domaine. Un mini-sondage qui révèle l’identité de ceux qui plaisent le plus aux Marocaines. Certaines ont joué le jeu et ont donné, sans hésiter, le nom de celui qui les fait rêver, d’autres ont répondu par un petit rictus au coin des lèvres. Sans surprise, on trouve à la tête du palmarès, le sémillant Yassir Zenagui. À peine un an au gouvernement, le jeune ministre du Tourisme a vraiment la cote.  Et ce n’est pas qu’une simple formule. Sur Facebook, le ministre a des fans dont le nombre ne cesse d’augmenter. Jusqu’à jeudi après-midi, il y avait 11.608 personnes qui ont cliqué sur «J’aime» sur son mur constamment alimenté de jolies photos. Dans la classe des politiques, le charme mauresque de Salaheddine Mezoaur au corps bien bâti digne d’un basketteur toujours en exercice, le look séduisant d’un homme sage comme Abdelillah Benkirane, l’élégance et la classe du beau camarade Nabil Benabdellah, à la moustache toujours finement ciselée, et la grâce d’André Azoulay n’est plus à confirmer. Du côté des hommes d’affaires, cinq hommes sortent du lot : Mounir Majidi au charme discret d’homme futé dans le monde des finances, Mohamed Elmenjra à la gestuelle fluide et au dynamisme tranquille, Taoufik Ibrahimi à la silhouette d’un nageur professionnel, Moulay Hafid Elalamy  à l’allure qui assure et rassure et Othman Cherif Alami, un homme généreux et grand voyageur.  Aux politiques et aux hommes d’affaires, la liste des beaux marocains comprend aussi bien les sportifs, les artistes et les stars de l’audiovisuel (voir pages 6 à 13). Venus de différents horizons, ces 25 hommes marocains incarnent la beauté masculine et répondent, peu ou prou, aux critères de beauté universelle que la sexologue Amal Chabach énumère en cinq points essentiels. «Les femmes accordent beaucoup d’importance au corps de l’homme. Il doit être de grande taille, être super musclé et avoir un postérieur bien ferme. Pour ce qui est du visage, les femmes aiment les hommes aux traits fins et aux yeux clairs», dit-elle (voir entretien page 7). À la sexologie, la sociologie ajoute d’autres paramètres solides comme roches. «De nos jours deux choses font un bel homme, crûment, on dirait «sa poche et sa braguette». Même sans cette dernière, un homme reste beau», lance la sociologue Soumaya Nouaman Guessous. «Hélas, aujourd’hui pour être accepté, il vaut mieux avoir de l’argent et être beau. Et le laideron des hommes deviendrait le plus beau sur la dernière Mercedes. Le succès n’est pas si garanti si l’on est beau mais sans moyens. Et puis l’argent embellit les personnes. L’argent donne les moyens de s’offrir la beauté, les soins et les habits», ajoute-t-elle dans un entretien accordé à ALM (voir page 8). Tout en demandant ce qu’en pensent les femmes marocaines (voir les réactions page 9), celles qui ont osé dire tout haut ce qu’elles pensent tout bas ont presque toutes été unanimes sur le fait que l’on ne peut dissocier le physique de l’âme. Comme le résume si bien le célèbre proverbe marocain : «Zine ila zine lafael». C’est la beauté des comportements qui compte.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *