Enquête sur un réseau international de falsification de dollars américains

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise lundi que l’enquête, qui a débuté le 26 janvier courant, a permis la saisie de 54.800 dollars en faux billets, ainsi qu’une coupure d’un (1) million de dollars qui, après expertise, s’est avérée n’être qu’un simple tract publicitaire non négociable.

Deux faux billets bahreïnis d’une valeur nominale de 20 dinars ont été découverts dans le même lot, ajoute la même source, soulignant que quatre personnes de nationalité marocaine ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Les premiers éléments de l’enquête ont toutefois révélé qu’il s’agit de simples négociateurs de ces billets et que le faux est l’oeuvre d’un réseau qui opère à l’échelle internationale avec des ramifications dans plusieurs pays, notamment en Asie et en Europe occidentale.

Les rapprochements effectués au niveau des services de la PJ ont révélé l’existence de liens entre cette affaire et quatre autres affaires traitées par la police marocaine et avec lesquelles elle présente de similitudes au niveau des indicatifs de faux et des caractéristiques d’impression, poursuit le communiqué, notant qu’il s’agit de saisies antérieures de faux dollars US effectuées à Casablanca, Khouribga, Marrakech, Tanger et Laâyoune.

L’enquête continue de concert avec l’organisation internationale de police criminelle (Interpol) et les bureaux centraux de cette organisation dans les pays concernés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *