Essaouira : création prochaine d’une nouvelle corniche

La nouvelle corniche sera aménagée sur une partie de la plage qui constitue un point de jonction stratégique entre la station balnéaire de Mogador au sud et le boulevard de la corniche au nord aux fortes potentialités touristiques.

L’aménagement prévu dans cette partie de la plage sera réalisé sur une superficie de huit ha et comprendra des parkings, des espaces verts, des zones réservées aux clubs de sports nautiques, à l’animation et promenades.

Le coût estimatif de ce projet est de l’ordre de 13 millions de dirhams.
Depuis le lancement de l’opération "Plages propres" en 1999, la plage d’Essaouira labellisée "Pavillon bleu" deux années consécutives a connu une nette amélioration.
Lors de la dernière saison estivale, la Cité des vents a enregistré un flux sans précédent des estivants marocains et étrangers, engendrant ainsi une sur densification des parkings et de la plage, surtout sa partie aménagée et labellisée qui ne dépasse pas 800 mètres de long.
Pour les responsables locaux, cette situation est de nature à mettre en péril l’environnement de cette partie de la plage et remettre en cause son éco-label, d’où l’importance et la nécessité impérieuse de la nouvelle structure.

Quant au centre des sports nautiques, qui bénéficiera à quelque 500 enfants et jeunes et dont les travaux de réalisation ont démarré récemment pour s’achever en juin prochain, il vise notamment la contribution à l’animation socio-sportive et culturelle de la ville.

Le projet, qui s’étendra sur une superficie de 578 m2, a nécessité la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de deux millions de dirhams, dont un million de dirhams financé dans le cadre du programme transversal de l’INDH et le reste à la charge des partenaires, en l’occurrence, l’association Royal Club de Planche à Voile, la délégation provinciale de la Jeunesse et la Royal Air Maroc (RAM).

La création de ce centre s’inscrit dans le cadre de la volonté de vulgariser et de rendre accessible les sports nautiques auprès des jeunes et enfants de la région, mais aussi la promotion du sport comme outil d’intégration sociale et de développement économique et culturel de la cité des alizés.
Cité du vent, Essaouira est considérée comme l’un des rares sites nautiques au Maroc qui a encore un extraordinaire potentiel de développement et compte parmi les meilleures destinations au monde pour la pratique des sports nautiques.

Amateurs et professionnels s’y rendent régulièrement pour s’initier et se perfectionner.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *