Exercice de simulation de la gestion d’un foyer de grippe aviaire

Organisé par le Poste de commandement provincial de Rabat-Salé, assisté par le Poste de commandement central (PCC) chargé de la lutte contre la grippe aviaire, cet exercice s’assigne pour objectifs l’évaluation de la coordination des actions d’intervention entre les différents départements concernés et la sensibilisation et l’information de l’opinion publique sur les moyens qui pourraient être mobilisés en cas de survenue d’un foyer d’influenza aviaire sur  le territoire national, indique un communiqué du PCC, parvenu à la MAP.

L’exercice de simulation vise également la production d’un support pédagogique type en vue d’aider les postes de commandement provinciaux (PCP) pour une meilleure intervention en cas de besoin, ajoute le communiqué.

Il a consisté en l’exécution du logigramme préparé à cet effet pour faire face à un éventuel foyer d’influenza aviaire depuis la suspicion jusqu’à la gestion d’une situation de crise et l’application de toutes les mesures sanitaires et sécuritaires visant le contrôle et l’extinction du foyer, précise  la même source.

Les actions réalisées ont consisté principalement en la séquestration par les forces de l’ordre de l’exploitation supposée infectée, la réalisation des prélèvements par l’équipe vétérinaire et leur envoi au laboratoire pour diagnostic, la simulation de la mise à mort des volailles malades et l’enfouissement de la volaille morte dans une fosse conçue spécialement à cet effet et la désinfection de tous les espaces et matériel existant dans l’exploitation supposée infectée.

Ces actions ont également concerné la délimitation des périmètres de protection (3 km) et de surveillance (10 km) autour du foyer supposé, le contrôle des mouvements du matériel roulant par la mise en place de rotoluves au niveau des axes routiers situés dans la zone de protection et la décontamination des personnes sortant de l’exploitation supposée infectée et leur examen par l’équipe médicale installée sur place.

L’évaluation de cette simulation permettra au PCC de réadapter la procédure de gestion de crise sur la base des remarques et observations dégagées à l’issue de cet exercice, selon la même source.

Ont participé à la réalisation de cet exercice sur le terrain, le ministère  de l’agriculture, du développement rural et des pêches maritimes, le ministère de l’Intérieur, la Gendarmerie Royale, la Protection civile, le ministère de la  santé et le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *