Fermeture de la maison des jeunes de Kénitra, dont le toit s’est effondré faisant 2 morts

Une commission d’enquête administrative et technique, indique le Secrétariat  d’Etat dans un communiqué parvenu lundi à la MAP, sera incessamment dépêchée sur place pour ouvrir une enquête approfondie sur les circonstance exactes et les origines de ce douloureux incident.

Les deux victimes, un cadre de la Maison des jeunes et un adolescent qui fréquentait ce foyer, ont été mortellement blessés, alors qu ils étaient en pleine activité au moment de l’écroulement du toit.

Vingt-trois personnes ont été blessées, dont la majorité sont parmi les enfants qui participaient aux activités pédagogiques et récréatives qu organise  le Secrétariat d’Etat chargé de la jeunesse, dans le cadre des colonies de vacances printanières, ajoute la même source.

Les enfants blessés, rappelle-t-on, avaient été immédiatement évacués vers l’hôpital Al Idrissi pour les soins d urgence, mais en dépit de l’intervention rapide des médecins et de deux opérations chirurgicales, un enfant et un encadrant ont succombé à leurs blessures, avait confirmé auparavant un responsable de l’hôpital, précisant que les autres blessés devaient quitter le jour même, l’établissement hospitalier à l’exception d’un seul cas.

Les enfants bénéficiaires de ces activités, a par ailleurs, indiqué la délégation régionale de la jeunesse à Kénitra, sont issus des quartiers urbains marginalisés de Kénitra (Douar Al-Hancha et Aïn Sbaa).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *