Fermeture d’une école à Fès suite à la confirmation de 10 cas de grippe A/H1N1

Fermeture d’une école à Fès suite à la confirmation de 10 cas de grippe A/H1N1

Un premier établissement scolaire à Fès a été fermé en raison de la détection de cas groupés de grippe A/H1N1. Les dix cas déclarés, âgés entre 8 et 17 ans présentent «une forme bénigne de la maladie et sont suivis médicalement», indique un communiqué du ministère de la Santé. Selon la même source, la contamination pourrait provenir de l’un des élèves qui aurait été contaminé à l’étranger. D’autres cas ont été déclarés dans des établissements scolaires à Rabat et Casablanca. Le département de Yasmina Baddou a souligné que «les symptômes présentés par ces élèves sont en faveur d’une forme simple de la maladie n’ayant pas motivé leur hospitalisation et suivent leur traitement à domicile. Leur état de santé est sans aucune gravité». Tous les cas confirmés sont traités à domicile, en confinement, par les médicaments antiviraux. Il en va de même pour les personnes contactées en milieux scolaire et familial. Le ministère de la Santé a ainsi appelé les parents d’élèves dont les enfants présentent des symptômes pouvant faire penser à une grippe de garder leurs enfants à domicile et de contacter le service médical le plus proche, qui prescrira le traitement approprié. On n’ignore toujours le nom des établissements scolaires. Le ministère de la Santé a déclaré informer l’opinion publique de l’évolution du virus en vue de circonscrire au mieux sa propagation. Cela dit, la communication ne semble pas être le point fort du ministère de la Santé. Contacté par ALM à plusieurs reprises, Dr Omar El Menzhi, directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé est resté injoignable.
Le maire de Fès, Hamid Chabat, se veut rassurant. «Il n’y a pas de quoi s’alarmer. La situation est parfaitement bien maîtrisée. L’état de santé des élèves ne suscite aucune inquiétude». Selon M. Chabat, l’établissement scolaire en question sera fermé pour une durée d’une semaine. Cette fermeture est dictée par les résultats des investigations épidémiologiques et virologiques en cours.
Selon le ministère de la Santé, tous les organes chargés de la gestion de la grippe A/H1N1 aussi bien au niveau de Fès qu’au niveau national suivent de très près la situation sur le terrain. Une cellule de vigilance et de suivi a été mise en place localement pour le suivi et l’évaluation de la situation épidémiologique en étroite collaboration avec le poste de coordination provincial et central.
En cas de pandémie et si les circonstances l’exigent, le Maroc sera prêt à fermer les établissements scolaires. Le ministère de l’éducation nationale se prépare activement mais sereinement à toutes les éventualités qui pourront survenir dans les semaines et les mois à venir.
A la date du 20 octobre, le Maroc avait enregistré un total de 173 cas de grippe H1N1 dont seulement trois font encore l’objet d’un traitement médical. À ce jour, aucun décès lié à la grippe A/H1N1 n’a été enregistré à ce jour au Maroc. À l’échelle mondiale, la grippe H1N1 est responsable de près de 5.000 décès, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *