Fiche technique du Tramway

Fiche technique du Tramway

Un tracé longeant les principales artères de Casablanca
C’est en «Y» qu’a été imaginé le tracé du tramway de Casablanca. Un tracé optimisé a été élaboré dans ce sens afin de lier les quartiers périphériques au centre-ville de la capitale économique. La conception de ce tracé a pris en considération plusieurs facteurs. Le principal objectif étant de desservir au mieux le territoire, irriguer le cœur de la capitale économique et les zones d’affaires. En outre, la mise en œuvre du tramway vise à privilégier les voies qui permettront un aménagement ainsi que de faciliter l’interconnexion avec les autres modes de transport urbain. Ainsi, la première ligne contiendra 48 stations d’arrêt partant du quartier Sidi Moumen, passant par le centre-ville, Hay Hassani, Ain Diab pour atteindre le quartier des facultés.
Notons que le tracé du tramway «traverse un certain nombre de rues et de quartiers à forte valeur patrimoniale et culturelle ainsi que des bâtiments inscrits au patrimoine mondial ou en passe de l’être», soulignent les initiateurs du projet.

Un véritable moteur de développement économique et urbain
L’enjeu économique de la mise en œuvre du tramway n’est pas à négliger. Au-delà de fluidifier la circulation de la métropole, le tramway s’inscrit en tant qu’acteur économique à forte valeur ajoutée. Son arrivée constitue, selon les initiateurs du projet, un élément moteur permettant de créer une nouvelle dynamique urbaine. D’après des études minutieuses et un constat des pays qui l’ont adopté, le tramway présente un réel atout pour l’économie nationale.
Les opportunités présentées sont multiples. Le tramway casablancais a créé 3.000 emplois directs et indirects, dont 600 postes pour l’exploitation et 400 postes réservés à la sécurité. Ce projet a également permis de profiter d’un transfert de compétence et de technologie entre les entreprises étrangères et marocaines. La mise en service du tramway permettra également de développer des activités commerciales dans son périmètre de passage grâce à une meilleure desserte.
Le tramway contribuerait à la revalorisation de l’immobilier dans l’aire de son influence.

Centre de maintenance : Un site de veille au cœur de Sidi Moumen
Afin de gérer la circulation du tramway, un centre de maintenance a vu le jour dans l’arrondissement de Sidi Moumen. Bâti sur une superficie de 7,5 hectares, le site de maintenance accompagne en effet la réalisation de la première ligne du tram. Composé d’ateliers de maintenance, de locaux de remisage pour 49 rames de 65 mètres de longueur ainsi que de locaux administratifs de l’exploitation, le centre de maintenance intègre quatre pôles principaux, en l’occurrence le pôle d’exploitation du trafic, le pôle d’intervention terrain, le pôle d’activités administratives et l’atelier-dépôt. A cet égard, le centre regroupera l’ensemble des activités visant à maintenir ou à rétablir l’état de sûreté de fonctionnement du système de l’équipement. Les opérations de maintenance englobent dans ce sens l’ensemble des missions de sécurité, de fonctionnement et de nettoyage adaptées aux standards de qualité de services vis-à-vis des voyageurs.

Fiche technique

• 31 kilomètres d’itinéraire
• 48 stations
• 60 minutes de durée de trajet de terminus à terminus
• Vitesse commerciale de 19 km/heure (vitesse moyenne y compris les temps d’arrêts)
• Capacité de 250.000 voyageurs par jour
• Durée de service de 5h30 à 22h30, 7jr/7
• 15 minutes de fréquence de passage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *