Financement européen pour deux projets environnementaux marocains

Le premier projet, mené par la faculté des sciences de l’Université Chouaib Doukkali (El Jadida), porte sur la conception et la mise en oeuvre d’un système intégré de gestion plus durable des déchets solides destiné aux communautés urbaines au Maroc.

Le projet, qui recevra un cofinancement LIFE d’un montant de 435.750 euros, sera fondé sur une stratégie de planification intégrant la mise au point d’un système d’information géographique pour l’amélioration de la planification et de la prise de décision en ce qui concerne les systèmes et les installations de gestion des déchets. Il inclura un système de démonstration pilote dans une zone urbaine spécifique du Maroc et des activités de formation et de dissémination.

Le second projet, piloté par l’Université Hassan Ier (Settat), vise à démontrer l’utilisation des meilleures technologies disponibles en matière d’eaux usées, de réduction de la pollution, de réutilisation des eaux pour l’irrigation, et à créer des capacités administratives dans le secteur de la gestion du cycle de l’eau, en particulier dans la province de Settat.
Les résultats seront utilisés pour soutenir la législation en matière d’environnement, améliorer la gestion de l’environnement et promouvoir des stratégies en matière de développement durable dans l’agriculture et dans la gestion des ressources en eau.
Le programme LIFE va y contribuer à hauteur de 338.151 euros.

Les deux projets marocains font partie de seize projets à dimension environnementale sélectionnés par la Commission européenne, dont un projet visant à promouvoir les stratégies de développement touristique de certaines zones du littoral méditerranéen du Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie).

Ce projet, qui est une composante du plan d’action méditerranéen (PAM), piloté notamment par le programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), vise à établir une programmation et un processus de gestion continu pour un développement touristique durable. Il introduira des instruments de prise de décision permettant une gestion efficace des destinations touristiques dans trois zones de démonstration, élaborera des lignes directrices, renforcera la capacité des investisseurs dans le secteur du tourisme et augmentera la sensibilité aux pratiques touristiques durables en favorisant leur diffusion.

"LIFE-Pays tiers" est une composante du programme LIFE, qui est l’instrument financier européen pour les projets en rapport avec l’environnement et la préservation de la nature dans toute l’UE, dans certains pays candidats, en voie d’adhésion et voisins.
Depuis 1992, LIFE a cofinancé environ 2.750 projets et a contribué à raison de 1,35 milliard d’euros à la protection de l’environnement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *