Fondation Mohammed V : Un instrument de rééquilibrage social

Partie de rien, la Fondation Mohammed V pour la solidarité n’a cessé, depuis sa création en en 1998, de multiplier les actions. Des actions humanitaires, sociales et de développement durable qui confortent les objectifs de départ qu’elle s’est fixée. Les recettes de la Fondation, provenant de la collecte (en espèces et en nature), des intérêts générés par le placement des fonds et de la contribution des partenaires au titre de l’opération Ramadan ont atteint 1349,9 millions DH depuis la création de la fondation et jusqu’à décembre 2003. Les fonds totaux investis ou engagés pendant cette période s’élèvent à 1836,6 millions DH.
L’intervention de la fondation se fait de manière générale en partenariat avec divers organismes et associations. C’est ce qui explique que quelque 47,8% de ces fonds sont investis par les partenaires de la fondation (878,8 millions DH). Le plus gros montant de ses dépenses et engagements totaux est destiné aux actions sociales. Des actions qui vont des foyers pour jeunes filles à la construction, l’aménagement et l’équipement des hôpitaux, en passant par les maisons d’étudiants, le renforcement des infrastructures destinées aux handicapés, les centres pour jeunes et pour enfants ainsi que les centres pour femmes en situation déstabilisées et pour personnes âgées. Le tout pour un total de 651 millions DH. Les actions humaines viennent en deuxième position, avec un montant engagé de 528 millions DH, alloué au soutien des associations, à l’aide humanitaire, aux opérations Ramadan et aux opérations à destination des Marocains résidant à l’étranger. Le développement durable n’est pas en reste. Quelque 443,8 millions DH y ont été investis. S’ajoutent à ces dépenses quelque 2 millions DH en actions de solidarité et 58,7 millions DH dépensés en engagés en fonctionnement et en investissements, autres que dans les maisons d’étudiants et comprenant également les dépenses de communication et de campagnes de solidarité.
En ce qui concerne le budget prévisionnel de la fondation pour l’année 2004, il est question d’un budget global de 256 541, dont la plus grande partie (53.066 millions DH) aura été attribuée aux projets de développement. Quelque 49.141 millions auront également été destinés aux handicapés. Sans oublier les centres pour jeunes qui auront bénéficié d’un montant de 29.188 millions DH. Des actions que le plan 2004-2008 de la fondation ne sera pas sans conforter et maintenir. Pour le grand bonheur des souches les plus nécessiteuses de la société marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *