Grand oral de Benkirane devant les parlementaires

Grand oral de Benkirane devant les parlementaires

Les parlementaires, observateurs et acteurs de la scène politique nationale n’ont pas beaucoup attendu pour prendre connaissance du contenu du programme gouvernemental. Le jour de son adoption par le Conseil de gouvernement, le projet du programme de Abdelilah Benkirane a été divulgué par la presse. Ainsi, bien avant la présentation de la déclaration gouvernementale devant le Parlement ce jeudi et de l’examen de ce document devant chacune des deux Chambres, le document de Benkirane anime déjà le débat. Désormais, les partis de l’opposition ont une idée générale à propos de la déclaration, à travers les informations rapportées par les médias, et affûtent déjà leurs armes avant de faire passer le test à l’équipe de Benkirane devant le Parlement. Toutefois, le gouvernement Benkirane tient à affirmer que la version finale du programme qui décline les grandes lignes directrices de l’action gouvernementale pour les cinq prochaines années n’était prête que mercredi matin, étant donné que «plusieurs amendements ont été apportés entre-temps». C’est ce qu’affirme Mustapha Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, dans une déclaration à ALM. Selon la même source, la Commission ministérielle présidée par Abdellah Baha, ministre d’Etat sans portefeuille, avait tenu une réunion, mardi matin 16 janvier, qui a duré près de quatre heures. Au cours de cette réunion, souligne M. Khalfi, c’est-à-dire à l’heure où les supports écrits ayant divulgué le contenu du programme mettaient sous presse, «plusieurs amendements» ont été apportés au document. «Ces amendements ont été examinés par le Conseil de gouvernement réuni, mardi à 18h, avant qu’il n’approuve le programme gouvernemental», souligne M. Khalfi. Par la suite, selon la même source, dans la nuit de mardi à mercredi de 23h à 3h du matin, la commission de Baha s’est attelée à introduire les amendements au document. «De ce fait, le chef de gouvernement n’a reçu la version finale du document que trop tard la nuit», indique le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Ainsi, le gouvernement rejette la version rapportée par les médias le lendemain de l’adoption du programme gouvernemental par le Conseil de gouvernement. «Ce qui a été rapporté par les médias est-il vrai ou faux est un sujet objet de débat. D’un point de vue constitutionnel, seul le Parlement est habilité à examiner le premier la déclaration gouvernementale. Ainsi, on doit attendre la version qui sera présentée devant le Parlement», indique M. Khalfi. A noter que M. Benkirane, chef de gouvernement, devra passer ce jeudi à 11 h le grand oral devant les membres des deux Chambres, en séance plénière commune, pour obtenir la confiance du Parlement. Après cela, le programme gouvernemental devra faire l’objet d’un débat devant chacune des deux Chambres avant de procéder au vote à la Chambre des représentants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *