Grande Canarie : arrestation de 17 émigrés à leur arrivée

Le premier groupe, composé de 10 personnes a été interpellé vers 06h00 par une patrouille de la Garde civile, alors que ses membres déambulaient, avec leurs vêtements encore mouillés, dans la zone sud de l’île, où ils avaient débarqué d’une patera de 5 mètres de longueur, équipée de deux moteurs, indique ce corps de sécurité, qui soupçonne que d’autres clandestins auraient réussi à prendre la fuite.

Une heure après, un autre groupe de sept migrants a été localisé par des éléments de la Garde civile dans la zone d’Arinaga, dans la commune d’Aguimes, dans le sud-est de Las Palmas.
Les sept personnes étaient arrivés à bord d’une patera sur la plage de Vargas, au sud de Las Palmas, indique la Garde civile qui estime que les deux embarcations transportaient quelque 30 immigrants.

Les 17 candidats à l’émigration clandestine ont été conduits aux locaux de la Garde civile, pour enquête, alors que les autres sont activement recherchés dans la zone, ajoute-t-on de même source.

Ces nouveaux clandestins s’ajoutent aux 121 immigrants subsahariens interceptés vendredi alors qu’ils tentaient de gagner à bord d’une pirogue de pêche les côtes de Tenerife.

Une source de la Garde civile espagnole, qui a participé à la Conférence policière euro-africaine sur l’immigration illégale, dont les travaux ont pris fin vendredi à Las Palmas, a indiqué à la MAP que le ralentissement, ces derniers jours, du rythme d’affluence des subsahariens sur les îles Canaries s’explique notamment par le mauvais état de la mer, mais aussi par la surveillance menée par l’Agence européenne de contrôle des frontières extérieures (Frontex), au niveau des côtes mauritaniennes et sénégalaises, à partir desquelles ces clandestins prennent le départ.

Les autorités craignent toutefois une reprise des traversées à bord des "cayucos" vers les côtés canariennes avec l’amélioration des conditions climatiques dans les prochains jours.
Depuis le début de l’année, un total de 28.890 clandestins sont entrés aux Iles Canaries à bord d’embarcations de fortune en provenance des côtes africaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *