Hassna Abouzaid : «Nous voulons connaître le coût du limogeage de Gerets»

Hassna Abouzaid : «Nous voulons connaître le coût du limogeage de Gerets»

ALM : Quels sont les points qui ont été soulevés avec les responsables des instances sportives au cours de votre réunion ?
Hassna Abouzaid : Il faut tout d’abord préciser que nous faisons face aujourd’hui à une problématique constitutionnelle. Les parlementaires ont pour mission de contrôler et questionner les membres du gouvernement et non pas les fédérations sportives. Il est vrai que l’article 67 de la Constitution donne le droit aux ministres d’être accompagnés par des experts ou d’autres responsables au cours des séances de questionnement mais nous avons eu l’impression au cours de notre réunion que le ministre de tutelle et les présidents des fédérations sportives se rencontraient pour la première fois au Parlement. Il aurait été plus judicieux que le ministre des sports et les présidents des fédérations se réunissent préalablement et viennent devant les parlementaires avec des conclusions. Ceci nous pousse à nous poser des questions sur la nature de la tutelle exercée par le ministère sur les fédérations sportives.

Quelle est l’explication qui a été donnée par les responsables quant à la prestation des sportifs nationaux aux JO ?  
Plusieurs présidents de fédérations sportives ont fait un diagnostic sur la situation de leurs fédérations. Dans ce sens, le président de la fédération de la lutte a évoqué plusieurs scandales demandant l’ouverture d’une enquête judiciaire. Le président de la fédération de cyclisme est, pour sa part, revenu sur les prestations des cyclistes. Concernant le football, le président de la fédération, Ali Fassi Fihri, a parlé du limogeage du sélectionneur national. De notre côté, nous voulons connaître le coût du limogeage de Gerets. Nous allons également demander des détails sur le contrat qui sera conclu avec le futur entraîneur de l’équipe nationale.

Concernant les JO de Londres, est-ce que vous allez demander la participation du président du Comité national olympique marocain ?
La participation du président du Comité national olympique marocain est importante. Il est vrai que le vice-président du comité, Kamal Lahlou, qui est également le président de l’association des sportifs de haut niveau, prenait part aux réunions de la commission mais cela ne veut pas dire pour autant que le président du Comité national olympique marocain est dispensé de la participation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *