Hausse de 30,8% des importations du pétrole brut à fin février 2006

Cet accroissement de la facture pétrolière s’explique essentiellement par le renchérissement des cours du pétrole brut sur le marché international. Le volume importé a affiché, durant la période janvier-février 2006, une baisse de  18,1 %, pour se stabiliser autour de 737.700 tonnes.

L’Office des changes, qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du Maroc pour la période janvier-février 2006, précise que le prix moyen de la tonne importée a augmenté en effet de 59,7 %, passant de 2.466 dh/T à 3.938 dh/T.

Pour le seul mois de février, le cours moyen à l’importation a atteint 3.931 dh/T au lieu de 2.632 dh/T en février 2005, ajoute la même source.

Les achats du pétrole brut ont largement dopé les importations des produits énergétiques en général, qui ont progressé de 29 %, passant de quelque 4,2 milliards de dirhams à environ 5,41 milliards, entre les deux périodes sous revue.

La part des produits énergétiques dans le total des importations a progressé de 2,8 points pour atteindre 19,8 %, se plaçant ainsi à la 3ème position parmi les groupes de produits à l’importation, ex aequo avec les produits finis de consommation, souligne l’Office.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *