Hausse de plus de 43% des crédits immobiliers à fin septembre

Hausse de plus de 43% des crédits immobiliers à fin septembre

C’est au mois de juin dernier où le flux mensuel des crédits distribués par les banques marocaines a atteint son pic. Suivant un cycle en dents de scie, ce flux a marqué une chute entre le mois de juillet et août avant de reprendre l’ascendante en septembre.
Au cours des neuf premiers mois de cet exercice, le total des concours des banques a progressé de 26,5 %, passant ainsi de 395,368 milliards de dirhams à fin septembre 2007 à 500,173 milliards de dirhams à fin septembre 2008. C’est ce qui ressort des statistiques publiées par le ministère de l’Economie et des Finances publiées dans son point mensuel de conjoncture du mois d’octobre. Par ordre décroissant, les crédits aux entreprises et particuliers ont participé à ce total avec 445,503 milliards de dirhams, les concours aux sociétés de financement avec 48,041 milliards de dirhams et le portefeuille de titres de placement des banques avec 6,629 milliards de dirhams. Ainsi, et en cours des neuf premiers mois de cette année, les crédits aux entreprises et particuliers ont connu une progression de 27,3 % par rapport à fin septembre 2007, pour s’établir à 445,503 milliards de dirhams. Et ce sont les crédits à l’immobilier qui ont enregistré la plus forte hausse avec une croissance de 43,4 % pour la même période de comparaison. Dans sa dernière lettre mensuelle, le Centre marocain de conjoncture (CMC) souligne que le secteur immobilier, et malgré la propagation de la crise aux différents secteurs de l’économie, continue son expansion. «En effet, le secteur immobilier semble continuer sur son trend haussier compte tenu de l’importance de la demande potentielle de logement émanant des ménages marocains (93.000), de l’offre soutenue par les pouvoirs publics afin de résorber le déficit en logement  cumulé (614.000) et l’accroissement du volume des investissements directs étrangers (IDE) dans l’immobilier», explique-t-on au CMC. Par ailleurs, les crédits à la consommation arrivent en seconde place avec une bonification de 36,5 % avec 24,407 milliards de dirhams à fin septembre 2008. S’ensuivent les crédits à l’équipement avec une hausse de 28,8% atteignant ainsi 92,035 milliards de dirhams. Sur une tendance haussière, les crédits accordés par l’ensemble des banques de la place aux entreprises et particuliers continuent à enregistrer des créances en baisse. Pour les créances diverses sur la clientèle, elles ont chuté de 22,2% passant ainsi de 10,343 milliards de dirhams à fin septembre 2007 à 8,044 milliards de dirhams à fin septembre 2008. Idem pour les créances en souffrance qui se sont rétrécies de 8,7% à 31,664 milliards de dirhams. Au chapitre des concours aux sociétés de financement, les voyants sont également au vert. De 39,983 milliards de dirhams, ils ont marqué un joli bond de 20,2% pour arriver à 48,041 milliards de dirhams. Pour le portefeuille de titres de placement des banques, il a connu une hausse de 22% avec 6,629 milliards de dirhams à fin septembre dernier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *