Indice de développement humain 2011 : Le Maroc évolue… mais très doucement

Indice de développement humain 2011 : Le Maroc évolue…
mais très doucement

Sur les 187 pays où intervient le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Maroc arrive à la 130ème place en terme d’Indice de développement humain (IDH) pour l’année 2011. Pour l’IDH de 2010, le Maroc occupait la 114ème position sur un total de 169 pays. Pour mieux apprécier l’évolution de cet indice pour le Maroc, il faut prendre en considération le fait que le nombre des pays concernés par ce rapport du PNUD a augmenté entre-temps. En effet, le classement actuel de l’IDH compte 18 nouvelles nations. En 2010, le Maroc était à la 114ème place devant 55 autres pays. Et cette année, il est à la 130ème place devant 57 pays. Ce qui montre que le Maroc a tout de même marqué une légère évolution de ses indicateurs de développement humain. Ainsi, la valeur de l’IDH marocain a légèrement évolué avec un passage de 0,579 en 2010 à 0,582 en 2011, avec une espérance de vie à la naissance de 72,2 ans et un revenu national brut par habitant de 4.196 dollars. Ces indicateurs le placent à la 15ème place sur le plan arabe, juste après la Syrie (14ème), la Palestine (13ème), l’Égypte ( 12ème) et l’Algérie (11ème). Intitulé «Durabilité et équité : un meilleur avenir pour tous», le rapport du PNUD s’attarde cette année sur le déséquilibre des pouvoirs et les inégalités entre les sexes dans des pays où la privation environnementale est palpable. Ainsi, le rapport offre une vue d’ensemble sur l’évolution du développement humain à la veille de l’année 2015, date d’échéance des Objectifs du millénaire. En se focalisant sur les différentes dimensions du développement humain, le Maroc maintient toujours son statut tant bien sur le plan mondial que régional. Le Maroc figure parmi les 10 pays à avoir la plus faible proportion des privations environnementales. Selon le PNUD, ces dernières regroupent la pollution de l’air intérieur, les eaux polluées ainsi que les déficiences de l’assainissement. A cet effet, le Maroc est 6ème dans le classement mondial évaluant la population touchée par au moins une pauvreté environnementale multidimensionnelle et 9ème pour les populations subissant trois privations. En outre, l’indice national de l’inégalité du genre est de 0,510 plaçant le Maroc au 104ème rang au niveau mondial. Dans ce sens, le rapport 2011 du PNUD souligne une représentativité féminine de 6,7 % au Parlement marocain et un taux global de fécondité de 2,2 %. Côté enseignement, le Maroc vient à la 16ème place régionale et 146ème mondiale, avec un index de 0.447, soit une durée moyenne de scolarisation de 4,4 ans ainsi qu’une durée attendue de scolarisation de 10,3 ans. Dans cette catégorie, le Bahreïn se place en première place, suivie des Emirats Arabes Unis et la Libye, relève-t-on du rapport du PNUD. Notons que dans le domaine de la santé, l’indice national du développement humain pour le Maroc est de 0.823, soit la 15ème place sur le plan arabe et 108ème mondialement. Par pays arabe, le classement du PNUD affiche une bonne performance du Qatar ( 1ère place), les Emirats Arabes Unis ( 2ème place), et la Syrie (3ème place).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *