Indice des prix à la consommation : hausse de 1,4% en mars 2010

L’indice des prix à la consommation a enregistré au mois de mars une hausse de 1,4% par rapport au mois de février. C’est ce qui ressort de la note du Haut Commissariat au Plan (HCP) relative à l’indice des prix à la consommation du mois de mars 2010. Cette variation résulte d’une hausse de l’indice des produits alimentaires de 3,3% et de la baisse de l’indice des produits non alimentaires de 0,1%. Les légumes figurent en tête des produits alimentaires ayant enregistré la plus forte hausse entre février et mars 2010 avec 19%, suivis des fruits (4,1%), les « poissons et fruits de mer» (1,4%) et la viande (0,9%). En revanche, les prix pour le «café, thé et cacao» et les «huiles et graisses» ont enregistré des baisses respectives de 0,8% et 0,3%. Au niveau des villes, les hausses les plus importantes ont été enregistrées à Dakhla avec 2,6%, Oujda (2,3%), Settat et Béni Mellal (2,2%), Al-Hoceima (2,1%) et Meknès (1,8%), Guelmim (1,6%). Concernant les autres villes du Royaume, les prix à la consommation ont affiché une hausse de 1,5% à Agadir, 1,4% pour Casablanca et Fès, 1,3 % à Marrakech. Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 0,9% au cours du mois de mars 2010. Cette variation résulte de la hausse de 0,9% enregistrée aussi bien par l’indice des produits alimentaires que par celui des produits non alimentaires. Pour ces derniers, la variation s’inscrit dans une fourchette allant d’une baisse de 1,8% pour les «communications» à une hausse de 3,8% pour l’«enseignement». Après l’«enseignement», les hausses les plus importantes ont été enregistrées pour les «restaurants et hôtels» (2,7%), les «biens et services divers» (1,7%), santé (1%) ,les «meubles, articles de ménage et entretien courant au foyer» ( 0,9%) , les «articles d’habillements et chaussures» (0,7%) et le «logement, eau, électricité et autres combustibles» ( 0,6%).
Sur cette base, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les tarifs publics, aura connu au cours du mois de mars 2010 une légère hausse de 0,1% aussi bien par rapport au mois de février 2010 que par rapport au mois de mars 2009.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *