Intempéries à Errachidia : les autorités évaluent les dégâts

Selon un communiqué du ministère de la Communication parvenu dimanche à la MAP, ces pluies torrentielles ont causé d’importants dégâts matériels, à savoir l’effondrement total de 270 logements en pizé, l’effondrement partiel de 70 logements, l’effondrement total de 32 auberges et de 13 locaux commerciaux et l’endommagement de certains équipements sociaux.
Ces intempéries ont également occasionné des dégâts au niveau de certains points d’eaux, de puits et de khattarats, endommagé certains circuits et tronçons routiers et encerclé des rassemblements d’habitations et des ksours.
Côté humain, ajoute le communiqué, il a été déploré six décès et quatre blessés graves, dont une touriste italienne évacuée par avion vers Rabat.
En cette douloureuse circonstance, poursuit la même source, le gouvernement de SM le Roi présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et exprime ses sentiments de compassion aux blessés et à l’ensemble des victimes de cette catastrophe naturelle.
A la suite de ce sinistre, les autorités régionales, provinciales et locales, les services de la protection civile, les conseils élus et les organisations de la société civile se sont mobilisés pour mener les opérations de secours et fournir les aides nécessaires aux sinistrés. Dans ce cadre, indique le communiqué, il a été procédé à la mise en place d’un pont aérien et à la fourniture des moyens de transport terrestre et d’hélicoptères pour l’acheminement des équipements nécessaires (400 tentes, 3000 couvertures) et de  dix moyens roulants d’intervention rapide (camions-citernes, ambulances ).
Un renfort en moyens humains a été également mobilisé (80 éléments de la protection civile), outre la création d’un centre de suivi et de coordination sur place en vue de répondre aux besoins de première nécessité et de suivre et coordonner les opérations de secours et d’assistance.
Sur hautes instructions royales, poursuit le communiqué, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et l’organisation du Croissant Rouge marocain ont mis en oeuvre des actions d’intervention d’urgence pour contribuer à l’assistance des victimes des inondations.

Et sur Hautes Instructions Royales, une délégation ministérielle s’est rendue, dimanche sur les lieux du sinistre pour s’enquérir de l’évolution de la  situation, du bilan des dégâts enregistrés, du déroulement des opérations de secours et d’assistance, et de la mise en uvre des mesures d’urgence en vue d’aider les habitants sinistrés et de transcender l’impact des dégâts.
Dans ce cadre, précise le communiqué, une commission a été constituée localement regroupant, entre autres, les élus et les représentants du tissu associatif et les autorités locales pour arrêter les besoins prioritaires, fournir les aides, évaluer les dégâts et élaborer des projets de restauration.
Par ailleurs, une commission ministérielle se rendra la semaine prochaine, sur Hautes instructions royales, dans la Province d’Errachidia, pour arrêter un  plan d’action de mise en état des infrastructures, de soutien à la construction, et de mise en oeuvre de projets de développement dans le cadre de  l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.
A rappeler que le barrage Abderrahmane Addakhil a joué un rôle essentiel dans le stockage de eaux, qui ont atteint 50 millions de M3, permettant à la région d’éviter une véritable catastrophe naturelle et humaine, outre les effets positifs sur les activités agricole et économique dans la région qui a longtemps souffert de la sécheresse et sur l’irrigation des oasis, la recharge de la nappe phréatique et l’alimentation en eau potable, conclut le communiqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *