«Jorf Lasfar, le seul site de raffinage aux normes»

«Jorf Lasfar, le seul site de raffinage aux normes»

Aujourd’hui le Maroc : Quel est l’avenir du secteur pétrolier, suite aux orientations de Sa Majesté le Roi ?
Mohamed Boutaleb : Les orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sont claires. Elles tracent la stratégie de l’exploration pétrolière dans le Royaume en amont et en aval. Les perspectives de développement des installations et infrastructures ont été tracées. La sécurisation de l’approvisionnement du pays en produits pétroliers a été définie.
La mise à niveau de l’outil de raffinage a été demandée. La diversification des sources d’approvisionnement et l’implantation de nouveaux dépôts de stockage des produits raffinés a été recommandée. Le ministère de l’Energie et des Mines va exécuter les instructions de Sa Majesté le Roi. Il le fera en concertation avec les différents opérateurs du champ pétrolier.
Et en ce qui concerne la libéralisation du secteur pétrolier ?
Le démantèlement douanier et la libéralisation du raffinage, prévus en 2006-2007, ne doivent pas nous prendre de court. Le secteur pétrolier connaît une mutation qui conduira à sa libéralisation. Le raffinage va devenir totalement libre. Il sera l’aboutissement de la libéralisation de la distribution qui est effective depuis le début des années 90. D’ailleurs, les distributeurs sont appelés à jouer un rôle plus important. Ils sont concernés par un plan d’investissement pour le développement du stockage des produits pétroliers. Et ce afin de réaliser une meilleure répartition du stockage dans les régions du Maroc, et partant, assurer une meilleure sécurité d’approvisionnement.
En prévision de cette libéralisation, il existe un décret relatif aux normes de qualité des produits pétroliers qui sera appliqué en 2005…
Bien sûr ! Et nous n’avons pas attendu cette date pour sensibiliser les opérateurs à son contenu. Au lieu d’attendre 2005 et de dire aux pétroliers : voici les normes auxquels vous êtes désormais contraints de vous souscrire, nous avons anticipé sur les changements de cette date importante en invitant les opérateurs à s’y préparer. Et force est de constater que certains d’entre eux ont mis sur le marché des produits propres. Ils devront travailler encore plus dans ce sens, parce que les produits pétroliers sont appelés à être normés à ceux de l’Union européenne.
Et quel est le site de raffinage qui répond aujourd’hui à ces normes ?
Le meilleur site de raffinage dans notre pays, c’est Jorf Lasfar. Toutes les études de faisabilité que nous avons engagées depuis 2003 le montrent. A moyen et long terme, Jorf Lasfar est le seul site qui respecte les sécurités industrielles et la sécurité des populations. Il ne se situe pas dans un périmètre urbain. Et Désormais, tout opérateur qui veut investir dans le raffinage est appelé à se diriger vers Jorf Lasfar.
Et la Samir ?
La Samir ne peut investir dans le raffinage qu’à la condition de se conformer aux intérêts de l’Etat marocain. Ces intérêts sont indissociables des sécurités industrielles et de la sécurité des populations.
Est-ce que cette libéralisation en cours aura un impact sur les prix des produits pétroliers ?
On verra bien plus tard. Aujourd’hui, ces prix sont fixés par l’administration et cela ne devrait pas changer dans l’immédiat. Mais généralement, tout le monde sait que la libéralisation d’un secteur entraîne une baisse des prix dont profitent les consommateurs. Le système du marché libre sera effectif en 2006-2007. Les taux d’intérêts sur les produits pétroliers vont baisser. Dès maintenant, il faut s’y préparer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *