Jos Van Aggelen : «Les Marocains se sont intégrés dans la société néerlandaise»


ALM : Comment expliquez- vous la forte présence de la communauté marocaine aux Pays- Bas?
Jos Van Aggelen : Le Royaume des Pays- Bas est l’un des pays européens où vit une importante communauté marocaine. Il y a eu, au début des années 60, une forte migration des Marocains en particulier par l’intermédiaire de la France ou de la Belgique vers le Royaume. Le nombre de ressortissants marocains résidant aux Pays- Bas était de 3000. Il est passé, en 1965, à 20.000 personnes. Cette communauté marocaine était au début constituée essentiellement par les hommes. Ceux-ci ont commencé, dès 1973, à faire venir leurs épouses et leurs enfants dans leur pays d’accueil. Ils ont ainsi décidé de faire leur vie avec leurs familles aux Pays- Bas pour atteindre actuellement le nombre de 350.000.

Est-ce que la signature, dans les années 60, de la célèbre convention maroco-néerlandaise de main-d’œuvre était à l’origine de cette forte présence marocaine aux Pays-Bas?
Nous avons constaté qu’un nombre important de ressortissants marocains est venu résider aux Pays-Bas bien avant la signature de la convention maroco-néerlandaise de main-d’œuvre. Car la signature de cette convention n’a eu lieu qu’à la fin des années 60 et plus exactement en 1969.
De quelles régions au Maroc proviennent les ressortissants marocains résidant aux Pays- Bas ?
Il faut dire que 90% de cette communauté marocaine est issue du Nord du Maroc. Ils sont originaires plus principalement du Rif : Al Hoceima, Berkane et des régions avoisinantes.
Alors que 10 % de cette communauté est constituée par les Marocains provenant de la région de Souss.
Le reste des Marocains résidant aux Pays- Bas sont issus d’autres régions du Maroc.

Pouvez-vous nous parler de l’évolution de cette communauté marocaine au Royaume des Pays- Bas ?
Comme le montre l’exposition «Dakira» sur la présence marocaine aux Pays- Bas, les Marocains se sont bien intégrés dans la société néerlandaise. La plupart d’entre eux ont acquis la nationalité néerlandaise. Certains d’entre eux ont réussi à accéder à de grands postes de responsabilité au gouvernement ou à la tête des mairies. Ils se sont imposés dans les secteurs porteurs. Ils se sont aussi distingués dans les domaines du cinéma, de la littérature et d’autres secteurs de la création.

Comment gère le gouvernement des Pays- Bas cette nouvelle pression intercommunautaire déclenchée ces dernières années?
Le gouvernement essaie à travers ses services municipaux dans le pays de s’approcher plus des familles en situation difficile pour mieux étudier leurs problèmes. Je pense que c’est le meilleur moyen pour aider les jeunes en difficulté à bien s’intégrer dans la société néerlandaise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *