Khadija Rouissi : «Ils veulent contrôler la société par une lecture archaïque de l’islam»

Khadija Rouissi : «Ils veulent contrôler la société par une lecture archaïque de l’islam»

ALM : Quelle est votre réaction par rapport au communiqué du Conseil des ouléma de Aïn Chock ?
Khadija Rouissi : Je pose plein de questions. Est-ce que ces gens n’ont rien d’autre à faire que de se focaliser sur tout ce qui est sexuel ? Est-ce que pour ces gens l’art est inutile ? Est-ce qu’on va demander à chacun dans la rue, à tout touriste, à toute personne venant de l’étrangers quelle est son orientation sexuelle ? Est-ce que c’est écrit dans la loi ? Est-ce qu’on va interdire aux Marocains de sortir à l’étranger ? D’accord, s’ils veulent discuter de la qualité de l’art d’Elton John, si c’est un grand artiste ou pas. Mais s’immiscer dans la vie privée des gens, constitue un autre débat qui ne va pas s’arrêter là. Ils veulent contrôler la société par une lecture de l’Islam qui ne prend pas en compte les avancées et l’évolution du monde actuel, un monde basé sur la créativité et l’innovation. Est-ce qu’on veut nous imposer un projet de société qui contrôle les individus et leur liberté. Mais la liberté est régie par la loi. Et l’on n’a pas le droit de se substituer à la loi.

Que reprochez-vous aux arguments avancés par le Conseil ?
L’Islam s’est toujours adressé à la raison et a toujours été un vecteur de liberté et de responsabilité de chaque individu devant Dieu. Aussi l’art et la culture ont toujours été au centre de toutes les grandes civilisations, y compris la civilisation musulmane dans son apogée. Et puis j’ai toujours dit qu’il faut enseigner l’art et la musique à l’école. Ces gens peuvent partager leur avis, mais s’ils veulent faire des fatwas, cela doit se baser sur un vrai «Ijtihade» pour comprendre les valeurs de l’art dans la société marocaine. Ils veulent réduire la société marocaine à un modèle copié-collé de l’Orient. Un modèle archaïque et réactionnaire. Nous sommes une société arabo-amazighe, africaine, musulmane et ouverte sur l’Europe. Une société basée sur le juste milieu. Une société qui a son propre modèle qui n’a pas les mêmes problèmes qu’en Orient. Est-ce qu’ils veulent exporter les conflits religieux, la condition de la femme… ?

Le PJD avait appelé, pour sa part, à l’interdiction du concert d’Elton John. Qu’en pensez-vous ?
C’est un parti politique. Et il doit arrêter d’exploiter la religion, d’adopter des discours populistes à des fins politiques. En tant que parti politique, il a plein de dossiers sur lesquels il doit se pencher : la santé, l’éducation, les ressources humaines, comment promouvoir le pays, comment défendre son intégrité territoriale… Le citoyen marocain aspire à avoir une bonne qualité de vie. Il veut qu’on le respecte et qu’on respecte sa dignité et n’a qu’à faire de la vie privée d’un artiste. Ce modèle de société qu’on veut nous imposer de l’Orient, les Marocains le refuseront.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *