Khalid Skah : «J’accorde 500.000 dollars à celui qui me ramènera mes enfants»



ALM: Est-il vrai que vous avez annoncé récemment une récompense de 500.000 dollars à celui qui vous ramène vos enfants de la Norvège tel que cela a été relayé par la presse?
Khalid Skah : Effectivement. J’ai annoncé récemment que j’accorderai une récompense de 500.000 dollars à celui qui me ramène mes enfants kidnappés par le gouvernement norvégien. Je pense que c’est très clair. Je suis un père qui a été privé de ses enfants et qui a le droit de recourir à tous les moyens possibles pour les récupérer. C’est le moins que je puisse faire. Je suis tellement attristé et je ferai tout pour les revoir à mes côtés. Le gouvernement norvégien raciste a kidnappé mes enfants. On a entre les mains toutes les preuves tangibles qui montrent l’implication directe des autorités norvégiennes dans le kidnapping. Cette affaire est loin encore d’être terminée.

Quelle démarche allez-vous entreprendre ?
Je vais essayer de ramener mes enfants de la même manière qu’ils ont été kidnappés par les services norvégiens. C’est la loi du talion. Il m’a été parvenu, par certaines sources, que plusieurs groupes russes, irakiens, kurdes, pakistanais et albanais sont actifs en Norvège et qui seraient intéressés par la récompense de 500.000 dollars. Il s’agit là d’une offre que nous avions faite à ces groupes. Celui qui se chargera de cette mission sera muni de toutes les informations nécessaires à propos de mes enfants afin de lui faciliter la tâche. On peut dire que la méthode norvégienne mafiosie m’a inspiré.
En fait, on a étudié la manière avec laquelle le gouvernement norvégien a kidnappé mes enfants et on a tiré plusieurs enseignements. Je déclare haut et fort que tant que je serai en vie, j’essaierai par tous les moyens légaux et illégaux de récupérer mes enfants, Tarik et Salma.

Comment pourriez-vous assurer la récompense de 500.000 dollars?
Le montant de la récompense ne pose pas de problème. Je n’ai annoncé ce montant d’argent, aussi important soit-il, qu’à partir du moment que je suis capable de m’y acquitter. En plus je connais plusieurs personnes qui vont m’aider à rassembler cette somme d’argent. La récupération de mes enfants vaut encore plus qu’une récompense d’un demi-million de dollars.

Ne pensez-vous pas qu’il vaudra mieux procéder par des moyens légaux que de tenter une telle démarche?
En tant que père, ma vie est liée à celle de mes enfants. C’est une réelle tragédie. Je ne peux pas vivre sans eux et je ne peux plus attendre. «La patience a des limites», dit-on. C’est une partie de moi qui a été mutilée.
Je vous garantis que le gouvernement norvégien le paiera très cher dans cette affaire car il nous a humiliés. Les Marocains sont prêts à mourir pour leur patrie et leurs enfants. En ce qui me concerne, je préfère mourir plutôt que de vivre sans mes enfants. Certes, je respecte le gouvernement marocain et la justice marocaine qui ont fait tout leur possible à travers leurs méthodes claires, responsables et diplomatiques dans cette affaire mais la balle est actuellement dans le camp de la Norvège qui, sûrement, maintiendra sa position récalcitrante.

Êtes-vous optimiste quant à l’issue de cette affaire?
Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Je ne dors plus et je ne cesse de prier Dieu le Tout-Puissant de me rendre mes enfants. C’est un crime que les autorités norvégiennes ont commis et on ne doit pas rester indifférent à cet égard. Cette affaire ne me concerne pas uniquement mais concerne aussi tous les Marocains. Les autorités norvégiennes n’ont respecté ni la souveraineté marocaine, ni les Marocains. En plus, les autorités norvégiennes ont tenu à salir mon image et ma réputation alors que je n’ai rien fait. Je ne suis qu’un père qui aime ses enfants et qui souhaite les revoir près de lui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *